Cyclisme

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) est quasiment assuré de remporter le Tour d'Espagne 2018.

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) est quasiment assuré de remporter le Tour d'Espagne 2018. Le maillot rouge de la Vuelta s'est classé 3e de la 20e et avant-dernière étape, qui reliait Andorre à Sant Julià de Lòria sur un parcours montagneux de 97,3 km. C'est l'Espagnol Enric Mas (Quick-Step Floors) qui s'est imposé au Coll de la Gallina, devançant au sprint le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana). Yates a passé la ligne en 3e position à 23 secondes. Thomas De Gendt (Lotto Soudal) est pour sa part assuré du maillot du meilleur grimpeur.

L'étape a chamboulé le classement. Alejandro Valverde et Steven Kruijswijk sont éjectés du podium, sur lequel s'installent Mas et Angel Lopez, derrière Yates.

Steven Kruijswijk a terminé 7e de l'étape, à 1:15 du vainqueur, tandis que Valverde s'est classé 10e à 3:09, dans la roue de son coéquipier Nairo Quintana.

Au général, Yates est en tête avec 1:46 d'avance sur Mas et 2:04 sur Angel Lopez. Kruiswijck est 4e à 2:54, Valverde 5e à 4:28.

La Vuelta 2018 se termine dimanche à Madrid à l'issue d'une dernière étape de 100,3 km qui ne devrait pas bouleverser le classement général et qui devrait se terminer au sprint.

Simon Yates est donc pratiquement assuré de remporter à 26 ans son premier grand tour, lui qui avait terminé 6e de la Vuelta 2016 et 7e et meilleur jeune du Tour de France 2017. Il va succéder à son copmpatriote Chris Froome au palmarès du Tour d'Espagne.