Cyclisme

Le Polonais Rafal Majka (Bora Hansgrohe) a franchi l'arrivée en solitaire ce samedi lors de la 14e étape de la Vuelta entre Ecija et Sierra de la Pandera (175 km). 

Seul rescapé de l'échappée initiale, le coureur de 27 ans s'impose pour le première fois de sa carrière sur le Tour d'Espagne. Derrière lui, le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) a lâché les autres favoris et pris la 2e place avec quatre seconds d'avance sur un groupe mené par Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) dans lequel figuraient également le leader du général Christopher Froome (Sky) Ilnur Zakarin (Katusha Alpecin) et Wilco Kelderman (Sunweb).

Majka s'est isolé à dix kilomètres de l'arrivée et a résisté au retour des favoris qui ont attendu la dernière ascension de 12 km pour se livrer bataille. Le Colombien Esteban Chaves (Orica-Scott) a été le premier à attaquer à 4 km du terme avant que Contador (Trek-Segafredo) et Nibali n'emboîtent le pas. Chris Froome est resté calme et a produit son effort à deux kilomètres du terme pour revenir sur eux.

Tout aussi patient, Miguel Angel Lopez a attaqué 500 mètres plus loin et a pris une quinzaine de secondes d'avance avant de faiblir dans les derniers hectomètres.

Grâce à sa 3e place, Nibali prend quatre secondes de bonifications et revient à 55 secondes de Christopher Froome. Le Néerlandais Kelderman reprend quant à lui 26 secondes à Chaves et s'installe sur le podium provisoire de cette Vuelta à 2:17 de Froome. Zakarin fait lui aussi la bonne opération en passant 4e à 2:25 du Britannique alors que Chaves est 5e à 2:39. Contador, qui a perdu six secondes sur les meilleurs, est huitième du général à 3:19.

Plus solide que ses compagnons d'échappée, Rafal Majka décroche sa quatrième victoire de la saison après le général et une étape du Tour de Slovénie ainsi qu'un étape sur le Tour de Californie. Le meilleur grimpeur du Tour 2014 et 2016 ajoute une nouvelle victoire dans un Grand Tour à son palmarès après ses succès sur le Tour de France en 2014 (14e et 17e étape) et 2015 (11e étape).

Le Polonais s'est échappé après 26 kilomètres en compagnie de 9 autres coureurs dont le Belge Bart De Clercq (Lotto-Soudal). Les deux hommes étaient accompagnés de Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale), Simon Clarke et Davide Villella (Cannondale-Drapac), Rui Costa (UAE Team Emirates), Bart De Clercq (Lotto-Soudal), Luis Angel Mate (Cofidis), Stefan Denifl (Aqua Blue Sport) et Ricardo Vilela (Manzana Postobon).

Ils ont compté jusqu'à 5 minutes d'avance avant que le peloton ne réagisse. Ce groupe s'est aminci au fil des difficultés pour finalement arriver à la dernière ascension de la Sierra De La Pandera où Majka s'est débarrassé de ses adversaires les plus coriaces, De Clerq et Rui Costa.

À noter que le Néerlandais de 22 ans Sam Oomen, 13e du général et malade, a été contraint à l'abandon en milieu d'étape.

Dimanche une étape brève, intense et montagneuse attend le peloton pour terminer cette deuxième semaine de Vuelta. Les coureurs s'élanceront d'Alcala La Real pour arriver 129 kilomètres plus loin au sommet des 2.510m de la terrible Sierra Nevada.