Football Plus de la moitié du groupe pourrait changer de club pendant le Mondial, comme Meunier et Batshuayi en 2016.

Roberto Martinez ne va pas interdire aux joueurs de négocier, mais ils devront respecter certaines règles. "Les joueurs sont habitués à ce genre de situations, dit Martinez à sa conférence de presse d’hier. Il y aura des rumeurs et des attentes. On va gérer les éventuels transferts de façon naturelle. C’est normal que les joueurs parlent de leur avenir. Mais le focus doit être sur la Coupe du Monde. On va voir cas par cas. Les cas individuels ne peuvent en aucun cas perturber la préparation de l’équipe. C’est une règle générale."

(...)