Football

Les supporters du Bayern Münich sont fâchés sur la direction d'Anderlecht. Ils estiment que 100 euros pour un ticket, c'est scandaleux. 

'Votre gourmandise est-elle satisfaite ?' était un des slogans sur un tifo, déployé au moment où un corner devait être botté du côté des deux blocs allemands, qui contenaient 1.200 fans. La direction du Bayern prend 30 des 70 euros à sa charge.

Anderlecht, lui, estime que les supporters visiteurs doivent payer autant que les non-abonnés du Sporting. Pour un match au sommet comme contre le Bayern, c'est 100 euros. Le prix élevé s'explique évidemment par la capacité très réduite du stade (moins que 20.000 places).

Les prix demandés par Anderlecht sont les plus élevés des quatre clubs de la poule B. Au Bayern Munich, les supporters d'Anderlecht ont payé 50 euros. Au PSG – pourtant pour voir Neymar à l'oeuvre - seulement 35 euros. Le Celtic a augmenté ses prix à 65 euros, sans doute parce que ses supporters avaient dû payer autant à Anderlecht. « À l'avenir, nous allons être les victimes de cette politique de prix », disent les supporters d'Anderlecht. « Si un jour, on retourne au Bayern, on devra aussi payer 100 euros. »