Football Les deux équipes étaient prêtes à aller au combat, hier, dans le dernier huitième de finale de la Coupe du Monde Russie. Au sens propre comme au figuré.

Sur le terrain, les 22 joueurs ne se sont pas fait de cadeau dans le duel physique et les stratagèmes frauduleux en jouant la comédie. Résultat: un match haché et peu agréable à suivre.

Dans les chiffres, la rencontre en rejoint deux autres dans la distribution de cartons jaunes dans cette Coupe du monde, avec un total de 8 (6 pour les Colombiens, 2 pour les Anglais). Belgique-Panama en phase de groupes, et France-Argentine en quarts de finale, ont vu le même nombre de jaunes brandis par l'arbitre.

Le nombre de fautes est, lui aussi, élevé, avec 23 commises par le Colombiens et 13 par les Anglais pour un total de 36. Ce n'est toutefois pas un record dans cette édition russe. La Suède et la Corée du Sud s'étaient séparées après avoir commis un total de 43 fautes (pour "seulement" 3 cartes jaunes). Portugal et Maroc avaient eux atteint les 42 fautes (2 jaunes).

A l'opposé, dans les bons exemples, Danemark-Australie s'est avéré être la rencontre la plus fair-play de la compétition, avec 12 petites fautes au compteur, suivi par Egypte-Uruguay avec 18 fautes.