Football

Le plus grand scandale du football, comme les responsables de l’UEFA qualifient l’affaire des deux cents matches truqués, rappelle évidemment les événements de 2005-2006 qui ont ébranlé le football belge. A l’époque, le Lierse et La Louvière et plusieurs joueurs et entraîneurs avaient été suspectés d’avoir vendu certains matches au Chinois Zehun Yé, que l’on soupçonne de faire partie de la mafia chinoise des paris en ligne. Près de quatre ans plus tard, le dossier est toujours à l’instruction.

L’état de santé de l’ancienne juge en charge du dossier, la priorité d’autres dossiers sur l’affaire Yé et surtout l’étendue de ce scandale ont retardé sans cesse le début d’un éventuel procès. Attendue avant les vacances judiciaires puis espérée en septembre, l’ouverture du procès devrait avoir lieu début 2010. En effet, le parquet fédéral de Bruxelles, de plus en plus insistant, attend la fin de l’instruction pour pouvoir enfin agir, mais le juge Coumans, désormais en charge de l’affaire, a demandé un délai de deux mois.