Football

CHARLEROI Defays ayant annoncé son forfait par téléphone dès samedi matin et Serebrennikov devant finalement renoncer, c'est pas moins de cinq changements que Jacky Mathijssen opéra dans son équipe.

Car à côté de ces choix imposés, la rotation vint faire souffler des garçons ayant beaucoup donné contre Genk et à Saint-Trond. C'est ainsi que Kraouche, Sterchele et Brogno, pourtant méritants, cédèrent également la place.

Si ce fut tout profit immédiat pour Varga, Detal, Oulmers, Orlando et Christ, d'autres éléments eurent l'honneur d'une sélection encore inespérée la veille. Camus et Théophile retrouvèrent de la sorte un peu de grâce tandis que Bozzano put fêter sa première convocation.

Ils assistèrent ainsi de près à la bonne première période de leurs copains qui précéda quarante-cinq minutes d'habile gestion du résultat. Durant la demi-heure initiale, les Zèbres ne laissèrent même à leurs antagonistes que quelques cacahuètes comme celles délicieusement gril- lées qu'on vend encore originalement à la criée dans les travées du Canonnier... Leurs esprits repris, on vit ensuite devant le but de Laquait des Hurlus... berlus et maladroits.

En sept jours, le Sporting a fait montre de toutes les qualités ayant contribué à son succès lors du défunt exercice. Spectaculaires à domicile contre Genk et se muant en machine à faire déjouer à Saint-Trond, les Noir et Blanc ont allié ces deux qualités avant-hier. Assez pour faire renaître d'autres ambitions? En Coupe, le coup est jouable. En championnat, pourquoi ne pas à nouveau prétendre à jouer les trouble- fête dans la première colonne du classement?

La façon dont a été géré le creux de fin 2005 et, surtout, le regain général de forme affiché depuis la reprise attestent que ce groupe en a incontestablement les capacités. Aucun départ ne semblant être à l'ordre du jour, même celui de Kere (dont on ne peut que louer la mentalité), c'est même un noyau enrichi des Brésiliens Dante (qui pallie l'arrêt de Siquet) et Bozzano (à juger sur pièces devant) qui devra tenir la route jusqu'au printemps.

Quant à Joseph Akpala, l'attaquant nigérian de 19 ans dont on dit grand bien, il a signé son contrat (2009) vendredi. Reste maintenant à relancer son club dès ce matin afin de conclure la transaction qui devrait être la dernière du mercato. La direction affirme par ailleurs ne plus avoir le nom de l'Anderlechtois Fabrice Erhet sur ses tablettes. Et l'arrière-gauche Felipe Machado, un autre Brésilien (testé en réserves), ne semble être là qu'en cas de perte inopinée d'ici demain minuit.

des façons, avec un 6 points sur 6 convaincant. (PHOTO NEWS)

© Les Sports 2006