Football

Par Alexandre Teklak.

Sans l’exclusion d’un Colombien après trois minutes de jeu, les Japonais ne seraient pas passés. Ils ont aussi eu de la chance face au Sénégal. Je les ai trouvés très faibles sur phases arrêtées. Ils ne sont pas connus pour leur côté athlétique, mais ça va au-delà de ça. Il y a de la naïveté. Cette équipe joue sans vraie culture tactique. L’organisation est bancale, voire naïve, et les phases arrêtées mettent ça en avant. Il faudra en profiter. Puis, Kawashima n’est pas vraiment terrible. L’équipe ne change pas de rythme dans son jeu. Elle fait tout très vite. Sans pause, sans gestion de tempo ou des temps forts. La circulation va tout le temps vite. Ils sont presque trop vifs ! Il n’y a pas de gestion des temps forts et faibles.

(...)