Football

Un commentaire signé Philippe Lacourt.

On les voit déjà venir à grands pas tous ceux qui, jeudi soir, hurleront à l’arrangement si jamais Anderlecht devait s’imposer à Charleroi et y sceller son 34e titre national. Nul doute que surgira des ragots de comptoir cette amitié, non dissimulée, qui existe aujourd’hui entre le clan Bayat et la direction mauve.

(...)