Football Le club de la capitale a fait savoir qu'il n'était pas dans l'intérêt du club de participer au projet actuelle avec Ghelamco.

Le Royal Sporting Club d'Anderlecht a fait savoir ce vendredi via un communiqué qu'il ne souhaitait pas participer au projet de stade national avec Ghelamco.

"Au vu de la connaissance actuelle et l'état du dossier Eurostadium Brussels et suite au dépôt du dossier RIE et de la demande de permis de construction et d'environnement, le conseil d'administration de RSC Anderlecht a évalué le dossier. Celui-ci a partagé ses objections sérieuses et sa décision qu'il n'est pas dans l'intérêt du club de participer au présent projet, avec Ghelamco Invest NV. Le club s'abstient de tout autre commentaire."