Football Anderlecht va notamment former les entraîneurs d’un club du subtop chinois.

Comme Michael Verschueren l’a annoncé la semaine passée, le Sporting d’Anderlecht veut se lancer sur le marché chinois en aidant un club de D1 à former ses jeunes. Le business peut rapporter des millions. Des détails ont filtré au sujet du partenariat.

Le premier contact entre Anderlecht et la Chine date de l’été 2016. (...)