Football

Dans une interview au magazine FAN du Nieuwsblad, Herman Van Holsbeeck a dévoilé la nouvelle politique financière du club sous l’influence de Jo Van Biesbroeck - l’ex-chef stratégique d’AB InBev et l’actuel manager opérationnel du club. En quelques mots : Anderlecht ne veut plus donner d’énormes salaires de base à ses joueurs, mais des primes de victoire très élevées. Et plus que jamais, Anderlecht est géré comme une société qui veut faire du bénéfice.

Van Holsbeeck, qui travaille en tant qu’indépendant pour la Société Anonyme RSCA, avoue que lui aussi, il bénéficie de bonus qui sont fixés selon les résultats sportifs et financiers. "Mon bonus en cas de titre est plus élevé que lors de la vente d’un joueur", précise le manager d’Anderlecht.

[...]

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.