Football Il sera le nouveau gardien, même si un accord définitif n’a pas encore été trouvé. Un portrait de son parcours en dents de scie.

C’est bel et bien Matz Sels (25 ans) qui va défendre les buts du Sporting cette saison. Lundi midi, il a passé et réussi ses tests médicaux. En toute discrétion, parce que Herman Van Holsbeeck n’avait pas encore trouvé d’accord définitif avec Newcastle, son club.

"C’est plus difficile que prévu", dit le manager d’Anderlecht.

Toutefois, l’arrivée de Sels devrait être officialisée un de ces jours. Sels est loué jusqu’à la fin de la saison. Il s’agit d’une affaire très coûteuse mais jugée nécessaire par René Weiler.

La carrière de Sels a connu des hauts et des bas. En équipes de jeunes au Lierse, il était considéré comme le grand talent du club. Il était plus souvent sélectionné en équipe nationale que… Thibaut Courtois.

À seize ans, il était déjà repris dans le noyau A du Lierse par Trond Sollied. Sels était titulaire à 20 ans mais il est entré en guerre avec Maged Samy, son président égyptien. Samy exigea qu’il prolonge son contrat qui venait presque à expiration, Sels refusa parce que le Lierse n’avait pas encore d’entraîneur. Magy lui a envoyé des menaces par SMS et l’a relègué pendant six mois dans le noyau B. Têtu, Sels n’a pas plié pas et s’est entraîné seul.

Alors qu’il risquait de devoir poursuivre sa carrière en D2, c’est Gand qui l’a libèré, grâce à un conseil en or de Sollied. Sels est ensuite une des révélations en championnat et en Ligue des Champions, où il sauve même un penalty. Wilmots l’a alors récompensé en le sélectionnant en équipe nationale.

Grand (1m91), il a une excellente technique, a de bons réflexes et est une machine à l’entraînement. Après ses exploits en C1, il se retrouve sur les tablettes de plusieurs grands clubs. Finalement, Newcastle l’a transfèré pour 6,6 millions, soit plus de dix fois le prix payé au Lierse.

Lors d’un deuxième match amical, Sels a déjà perdu tout son crédit. Il a mal intercepté une passe en retrait et a provoqué un penalty. Les fans ne lui pardonneront pas et Sels n’est plus celui qui semblait imbattable à Gand. Il se fait insulter et doit même bloquer son compte Twitter tellement les reproches sont humiliants. Les gardiens Darlow et Elliott, eux, sont adorés par les fans.

Sels a perdu sa place après neuf matches et devint même numéro 3 au 2e tour. Roberto Martinez, lui, ne l’a pas oublié. Même s’il a perdu une place dans la hiérarchie au profit de Casteels, il est resté dans le noyau. Maintenant, il doit essayer de redevenir numéro 3 chez les Diables.


"Pas pris Kalinic pour Svilar !"

L’arrivée de Sels signifie que - quand Boeckx sera rétabli - Mile Svilar restera numéro 3. Tant que Boeckx n’est pas prêt, Svilar sera numéro 2. Le clan Svilar aurait voulu que Mile reçoive sa chance. Herman Van Holsbeeck devra lui expliquer la situation dans les jours à venir. "Nous aurions pu faire signer Kalinic pour quatre ans avant qu’il n’aille à Gand, dit-il. Nous ne l’avons pas fait, pour ne pas bloquer Svilar. Nous avons beaucoup investi en lui. Il a un énorme talent, mais il y a une différence entre jouer de temps en temps et être numéro 1. On veut louer un gardien comme Sels pendant seulement un an pour voir où en est Mile dans une saison."

Svilar recevra en tout cas du temps de jeu lors de la préparation.