Football

Anderlecht s'est imposé 5-2 face à Ostende pour son premier match à domicile de la saison, dimanche après-midi au stade Constant Vanden Stock dans le cadre de la 2e journée du championnat de Belgique de football.

Après une première mi-temps pauvre en occasions, le Sporting trouvait le chemin des filets en tout début de seconde période. Salemaekers centrait pour Cobbaut, qui remettait de la tête vers Santini. Le Croate ouvrait le score à la 46e minute de cette rencontre entre le RSCA et l'ancien club de son président Marc Coucke.

Anderlecht doublait la mise cinq minutes plus tard. Dimata trompait Dutoit après un raid solitaire de 40 mètres pour donner un avantage de deux buts aux Bruxellois.

Avantage qui ne tarda pas à être réduit à un but. Servi par Capon, Guri relançait le match en faisant 2-1 à la 58e minute.

L'arbitre sifflait penalty pour une faute de Sakala sur Musona dans le rectangle ostendais à la 81e. Santini se présentait aux 11 mètres et trompait Dutoit. Le Croate faisait à 4-1 d'une frappe lointaine à la 85e, signant son 6e but de la saison et son deuxième triplé en deux matches.

Dimata marquait son 2e but de la journée à la 89e. L'arbitre avait dans un premier temps annulé le but pour hors-jeu mais le goal a été validé par le VAR.

Milovic marquait le dernier but de la rencontre et fixait le score à 5-2 dans le temps additionnel.

Anderlecht est pour l'instant seul en tête du classement avec 6 points, devant le CS Bruges, le Standard et l'Antwerp (4 pts).

Il reste deux matches à disputer dimanche. Genk reçoit Saint-Trond à 18h00 dans le derby limbourgeois et Mouscron accueille le FC Bruges à 20h00 en clôture de cette 2e journée. Vainqueur de leurs premiers matches, Genk et le FC Bruges pourront rejoindre Anderlecht en cas de victoire.


Les réactions : "Santini-Dimata va être le meilleur duo d'attaque du championnat" prévient Dutoit

William Dutoit : "C'est très compliqué, surtout qu'on en prend cinq en une mi-temps. On donne des cadeaux à des attaquants qui n'ont pas besoin de ça. On explose en deuxième mi-temps en perdant des duels dans notre rectangle, ce qui est leur force. Sur le premier but, je pensais qu'elle n'était pas cadrée mais c'est surotut Santini qui suit bien au deuxième poteau, tel un buteur qui est présent sur deuxième ballon. Santini-Dimata va être le meilleur duo d'attaque du championnat, ils vont faire très mal cette saison. Ce n'est pas facile de venir ici pour imposer notre jeu avec de nombreux jeunes car on construit quelque chose de nouveau. Cette saison va être un peu compliquée, mais on va continuer à croire en nous. Il faut des joueurs de caractère dans un vestiaire et certains vont devoir s'affirmer pour remplacer ceux qui sont partis afin qu'on ne passe pas une saison très compliquée"

Denis Appiah : "On gagne à domicile en marquant cinq buts, donc c'est bien mais on prend deux buts. Thomas et moi, on râle pour les deux buts pris, qui sont évitables car on laisse un peu aller. Ils étaient bien en place en première période, mais on a profité de leurs espaces en deuxième période car ils étaient peut-être un peu fatigués et on a essayé de jouer simple. On a réussi à être efficace et j'espère que ça va continuer comme ça. Même à l'entraînement, Santini et Dimata marquent beaucoup et ils se tirent mutuellement vers le haut. Le centre de formation travaille très bien et c'est une porte ouverte vers l'équipe A si les jeunes le méritent. Le coach n'hésite pas à en faire certains titulaires."

Ivan Santini : "Je suis toujours aussi surpris par ce qui se passe. Je dois continuer à travailler pour poursuivre sur ma lancée. Je ne sais pas combien je vais en marquer jusqu'à la fin de saison mais je vais faire de mon mieux. J'ai une bonne relation avec Dimata et on a décidé de se partager les penalties, mais c'était la première fois aujourd'hui et il fallait donc nous départager en jouant à pierre-papier-ciseau."


Gert Verheyen : "Avec ce qu'on a montré à l'extérieur sur la pelouse d'Anderlecht, on va gagner des matches cette saison et je ne suis pas inquiet. Mes joueurs ont montré qu'ils pouvaient se créer des occasions dans des circonstances difficiles et aussi de jouer en bloc en perte de balle. On a pris des risques en jouant parfois homme contre homme. Le résultat est dur, mais je suis satisfait de la manière."

Marc Coucke : "Ce match était différent et je m'étais dit de me retenir si nous marquions mais ce n'était pas simple. Il faut pouvoir faire la fête, c'est le propre du football. Ostende jouait à la française et ce n'était pas simple pour nous. Naturellement le but à la 46e minute nous a donné des espaces et Adrien Trebele a pu en profiter. C'est un plaisir à regarder cette équipe. Tout ce qu'on prend maintenant avec ces jeunes, c'est bien car il y aura des hauts et des bas et ce ne sera plus à prendre. Si on joue notre jeu, nos attaquants ont beaucoup d'occasions. En transférant Santini, Dimata, etc, tout le monde se demandait pourquoi nous allions si vite, mais c'était pour ce qu'on a vu aujourd'hui afin que Vanhaezebrouck ait son équipe type et que les automatiques soient là dès le début de saison. C'est grâce à trois mois de travail dans chaque département du club. Gagner est positif à tous les niveaux. Si Adrien Trebel joue comme cela, ça vaut encore la peine qu'il reste. Ce n'est pas bon de garder un joueur contre son gré, mais s'il veut rester c'est positif. Il est très important pour nous et je ne pense pas qu'il veuille partir. Le mois d'août de Luc Devroe ne sera pas synonme de congé au niveau des transferts car il y a encore du boulot dans le sens des départs."

Hein Vanhaezebrouck : "Les chiffres sont vraiment positifs. Il fallait confirmer après une victoire en déplacement mais on commence bien notre saison. Ca a pris du temps pour que la victoire se dessine, peut-être en raison de la chaleur. On a vraiment contrôlé le match en première mi-temps et on aurait dû être plus présent dans le rectangle, mais en marquant directement après le retour des vestiaires grâce à de la présence dans les seize mètres c'est bien. Ensuite on prend un but et ça apporte de le nervosité et il fallait faire attention qu'ils n'égalisent pas. Enfin on marque le troisième but, qui nous a permis de continuer sur notre lancée."



REVIVEZ LA RENCONTRE: