Football Le Brésilien a été plutôt discret mais a inscrit un superbe coup franc sur la pelouse du Parc Astrid.

Sous le mur. Il n’y a que Neymar pour oser un tel geste sur coup franc direct.

Pour sauver un match moyen, le joueur le plus cher de tous les temps a lui-même provoqué un coup franc à l’entrée du rectangle à coup de passements de jambe avant de conclure la phase arrêtée pour faire 0-3.

Son petit pont sur un préparateur physique parisien dès sa première touche de balle de l’échauffement laissait présager un show do Brasil de la part de Neymar.

Les Mauves ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils ont cueilli le Brésilien à froid à coup de duels plus musclés les uns que les autres.

Dennis Appiah a frappé fort avec un tacle ultra-limite en début de match. Neymar, à force de se frotter au Français, a fini par se décaler davantage dans l’axe jetant, au passage, un regard noir empli de haine à son adversaire.

Le comportement véhément des Mauves a énervé Neymar, qui a parfois forcé ses percées dans l’axe. Comme s’il avait quelque chose à prouver.

Le Brésilien a finalement claqué plus de grigris à l’échauffement, notamment des contrôles magiques, que durant la rencontre.

Leander Dendoncker se souviendra du passage de Neymar et se fera un peu chambrer par ses équipiers. Il est le seul à avoir pris un petit pont du numéro 10 parisien.