Football

Grâce à un triplé de Landry Dimata (8e sur pen., 32e, 52e), qui n'avait plus marqué depuis le 18 août, et à Pieter Gerkens (55e), Anderlecht a battu le Cercle Bruges dimanche dans un match comptant pour la 11e journée du championnat de Belgique de football (4-2). Ce succès permet aux Bruxellois de conserver leur troisième place avec 23 points, trois de moins que le Club Bruges (2e). Le Cercle Bruges, qui est revenu à la marque par Irvin Cardona (56e, 60e) occupe la 10e position (12 points). Deux autres rencontres sont au programme dimanche, Ostende/Gand (18h) et Charleroi/Zulte (20h)

Comme il fallait s'y attendre Hein Vanhaezebrouck n'a aligné qu'un seul attaquant de pointe: Dimata. Face à une équipe privée d'un grand nombre de cadres (Benjamin Delacourt, Dylan De Belder, Massimo Bruno, Lloyd Palun et le capitaine Benjamin Lambot), Anderlecht a pris possession du ballon. Si les visités bougeaient beaucoup, les combinaisons n'étaient pas très précises. Mais un penalty sifflé par M. Christof Dierick pour une faute d'Omar Abud sur Stephaan Bornauw a permis à Dimata d'ouvrir la marque (8e, 1-0).

Fort de son avance, Anderlecht a conservé son même tempo mais Zakaria Bakkali, qui a bénéficié d'une erreur de Jérémy Taravel, s'est montré égoïste et a envoyé le ballon dans le filet latéral au lieu de servir Gerkens (19e). Dimata n'a pas été plus efficace sur un centre de la droite d'Andy Najar (22e). L'international espoir a toutefois retrouvé la confiance en lui: il a contrôlé du droit un centre de Gerkens avant de pivoter et d'envoyer le ballon dans l'angle inférieur d'un tir enroulé du gauche (32e, 2-0).

S'il a loupé le triplé juste avant la mi-temps (44e), Dimata l'a signé d'un tir croisé (52e, 3-0). L'attaquant n'a pas eu l'occasion de célébrer son but et sa première place au classement des buteurs (8 buts): il s'est légèrement blessé sur cette action et a dû céder sa place à Ivan Santini (54e). Cela n'a pas empêché Anderlecht de confirmer sa supériorité. Sur un coup franc botté par Adrien Trebel, Bornauw a remisé le ballon de la ligne de fond dans les pieds de Gerkens (55e, 4-0). Alors qu'Anderlecht semblait s'envoler vers un large succès, Laurent Guyot a lancé Cardona à la place d'Arnaud Lusamba (54e). Une initiative couronnée de succès puisque l'attaquant français a inscrit deux buts (56e, 60e, 4-2). Inexistant jusque-là, le Cercle s'est encore créé plusieurs opportunités mais Yoann Etienne a manqué d'inspiration (88e).

Les réactions après le match :

Gerkens : "L'élaboration des buts étaients très bonne dans ce match. Personnellement je suis content d'avoir marqué et réalisé des assists mais le plus important reste la victoire. On a laissé trop d'espaces à cette équipe. Je ne peux pas expliquer cette baisse de régime qui est incompréhensible. On a quand même bien joué pendant 45 minutes mais on doit mieux dominer pendant nos temps faibles."

Cardona : "Individuellement, je suis assez satisfait. C'était important de se mettre en confiance avec deux goals. Malheureusement, on n'a pas obtenu les 3 points malgré quelques possibilités. J'ai eu une grosse blessure l'an dernier donc ma saison ne commence que maintenant. Selon moi, on a eu des opportunités de faire quelques chose ici. C'st dommage d'avoir pris 4 buts aussi rapidement. Anderlecht reste une très bonne équipe mais on a eu des espaces pour leur faire mal dont on n'a pas profités. On va continuer à travailler pour essayer de gagner les prochains matchs."

Didillon : "Nous avons manqué de maîtrise et de justesse en deuxième mi-temps. L'équipe s'est fait peur sur certaines pertes de balle évitables. On encaisse deux goals faciles que l'on offre à l'adversaire. On a envie d'entamer une série pour continuer à aller de l'avant. En première mi-temps, nous étions vraiment meilleurs avec une bonne maîtrise des événements. C'est super que Nani Dimata claque un triplé pour sa confiance et pour l'équipe. Nous devons travailler pour rester concentrer et gommer nos erreurs. C'est un axe de travail pour nous. Mais on a gagné aujourd'hui et c'est le principal."

Kums : "On a bien pressé notre adversaire aujourd'hui. Pourtant, cette baisse de régime est dure à expliquer. Le milieu récupérait vite le ballon ce qui était très important pour nous. Ensuite, c'est difficile de réaliser les mêmes efforts pendant 90 minutes. Peut-etre que c'est la cause des deux buts encaissés. Je suis content pour Dimata parce qu'il travaille beaucoup. L'équipe doit absolument gagner jeudi pour se relancer en Europa League."

HVH : "Ce n'était pas fantastique mais on a dominé, contrôlé et marqué des buts. Le bon point, c'est qu'on a vite marqué en deuxième mi-temps. C'est ce que j'avais demandé à la mi-temps. On a perdu de la concentration en deuxième période ce qui n'est pas acceptable. On encaisse trop facilement le premier et le second, on le donne simplement. On s'est créé pas mal d'occasions même à la fin. On doit vraiment essayer de réaliser le boulot de bout en bout. Il y a plein de points positifs mais tout n'est pas parfait. Contre une équipe du top, cela peut nous porter préjudice. On a un peu rétabli le contrôle avec certains changements. Tout le monde doit rester serein jusqu'au bout. On leur donne une grande occasion à la fin aussi ce qui est dangereux. Dimata avait bien joué à Zulte même s'il n'avait pas tout réussi. Tout le monde ne voit pas les détails mais je suis content de son travail. Il a très bien joué avec les espoirs en semaine. Je suis très content pour lui et ses 3 buts."

Guyot : "Je me sens frustré à la fin de cette rencontre, Avant le match, j'avais dit que l'on devait rester concentrés. Nous manquons un peu de confiance et de personnalité pour contrer ce genre d'équipe. Je ne sais pas s'il y a pénalty ou non mais il nous fait mal. On était pas assez agressifs et pas concentrés. Je me suis fâché à la mi temps pour remobiliser les troupes. Cardona nous a fait du bien parce qu'il ne lui faut pas beaucoup d'occasions pour marquer. Je suis déçu pour les supporters aujourd'hui. Je vais retenir les 30 dernières minutes mais on ne peut pas se satisfaire de ce match. Oui, c'était Anderlecht mais on peut faire plus mal aux grosses équipes du championnat."

Retrouvez Anderlecht - Cercle Bruges commenté par notre journaliste