Football

Le Standard n'aurait pas volé le point du match nul mais Anderlecht était l'équipe la plus offensive.

Le round d'observation fut long, dans ce Clasico. Dans la lignée de leur mauvais match respectif en Europa League, ni Anderlecht ni le Standard ne parvenait à mettre du rythme…

Juste avant la mi-temps, Pocognoli trouvait Carcela dans le dos des médians. Le génie liégeois laissait filer le ballon entre ses jambes de manière à ce que Djenepo, en pleine course, file seul au but. L'ailier des Rouches a parfaitement placé le ballon hors de portée de Didillon pour ouvrir le score. Dans la foulée, Carcela aurait pu doubler la mise mais son coup franc des 18 mètres n'était pas cadré.

Au retour des vestiaires, Anderlecht se montrait dominant tandis que le Standard restait dangereux en contre-attaque. Laifis revenait in extremis gêner Morioka qui se présentait seul devant Ochoa peu avant l'heure de jeu. Sur le corner qui suivait, Sanneh plaçait sa tête sur le toit du but.

De plus en plus offensif, Anderlecht parvenait à égaliser sur un nouveau corner, à la 72e, avec un ballon qui revenait à Santini positionné à l'angle du grand rectangle. Après un joli contrôle de balle, le Croate armait une volée imparable qui terminait dans le petit filet opposé. 

Après cette égalisation, le stade poussait son équipe vers le but d'Ochoa. Il aura finalement fallu attendre la 94e minute pour voir Sanneh offrir la victoire aux Mauves sur un corner bêtement concédé par Goreux, tout juste monté au jeu.

Grâce à cette victoire, Anderlecht reprend la troisième place du classement et évince provisoire le Standard des playoffs.



Revivez notre direct