Football

Jusqu’à hier soir, le seul bémol cette saison pour les Mauves était de ne pas encore avoir gagné une affiche en championnat ou sur la scène européenne. C’est désormais chose faite, et de quelle manière! Non seulement le Sporting a livré sa meilleure prestation de la saison, mais il a peut-être aussi signé son match référence sous Jacobs. Sous les ordres du Diegemois, les Anderlechtois avaient déjà réalisé plusieurs "perfs" sur la scène européenne: ils avaient notamment éliminé Bordeaux et avaient remporté une victoire (belle mais inutile) au Bayern. L’exploit d’hier est encore bien plus retentissant Mais si le Sporting a pu réaliser une telle prestation, il le doit en grosse partie à sa perle noire qui a fait basculer le cours du match en vingt minutes.

Et c’est une aventure folle que vit actuellement Romelu Lukaku. Quand on pense au parcours qu’il a accompli depuis le début de la saison, on manque parfois de superlatifs pouvant le qualifier. Déjà courtisé par les plus grands clubs européens suite à ses neufs buts en D1, Lukaku a encore un peu plus affolé les recruteurs. Deux têtes lui auront permis d’inscrire ses deux premiers buts sur la scène européenne.

Ce qu’il y a de remarquable chez ce jeune homme, c’est qu’il arrive à garder la tête sur les épaules. Bien sûr, il est allé saluer les fans mauves à la fin de la rencontre, bien sûr, il est heureux de la performance qu’il a réalisée mais, aidé par un entourage qui connaît le milieu, Romelu Lukaku sait qu’il ne faut pas planer pour durer.

C’est pourquoi il passait ses examens la semaine dernière encore. Mais de stress ou de fatigue, il n’en était pas question hier au moment de monter sur le terrain. Romelu Lukaku a convaincu les sceptiques, s’il en restait encore: c’est un très grand attaquant au bel avenir que les Bruxellois ont dans leurs rangs.

Après la rencontre, au moment de commenter sa performance, il attirait l’attention sur le collectif: "Nous sommes restés humbles tout au long du match, ce qui nous a aidés à produire un très bon football collectif, disait-il. Marquer deux buts à l’Ajax Amsterdam, c’est un rêve qui se réalise. Pour le tirage au sort, je n’ai pas de préférence. En effet, à mon niveau, chaque rencontre européenne est une forme d’expérience supplémentaire qui ne peut que servir ma carrière "

Et de conclure, par rapport à dimanche, face au Club: "J’espère que l’on conservera la même mentalité, la même agressivité positive pour réaliser un autre très bon résultat "