Football

Cette génération ira loin. Plus loin que beaucoup l’ont prévu en tout cas. Les Diables présents au Mondial vont tous continuer l’aventure au-delà de la Coupe du Monde russe.

Vincent Kompany a récemment clarifié sa situation. Ses déclarations post-Russie laissaient comprendre qu’il se sentait encore jeune dans la tête et les jambes. Longtemps pourtant, il a laissé planer le doute quant à la suite de sa carrière. Il n’a jamais envisagé de ne plus jouer au football, mais réfléchissait à la poursuite de sa carrière en équipe nationale.

Sa récente interview au micro de la télévision de Manchester City a levé tous les doutes qui persistaient. "Je n’ai jamais autant profité du football qu’à l’heure actuelle. Je suis plus motivé que jamais à contribuer aux succès à venir de notre beau club. Et il en va de même pour ma Belgique chérie."

Et les autres ?

"Le Mondial en Russie sera-t-il mon dernier tournoi ? Oui." La réponse de Marouane Fellaini à Humo fin 2017 laissait peu de place à l’interprétation. Peu après, il a pourtant rectifié le tir. "Je n’ai pas dit que j’arrêterais, j’ai dit que je verrais après le Mondial ce que je ferai de mon avenir", a-t-il corrigé.

Selon nos informations, son futur ne fait aucun doute : il restera chez les Diables Rouges. Sa prolongation à Manchester United pour deux saisons avec une option pour une troisième confirme qu’il a envie de rester le plus longtemps possible au haut niveau.

Et puis, il y a Mousa Dembélé. Vu sa Coupe du Monde décevante, sa fragilité au niveau de la cheville et son statut de réserviste, on s’attendait à ce qu’il mette un terme à sa carrière en équipe nationale. Mais un mois et demi de réflexion après le Mondial n’a pas suffi pour prendre une décision définitive. Entre-temps, il reste donc disponible.

Laurent Ciman, lui aussi, continuera s’il est appelé pour les prochains matches, mais il ne se fait pas trop d’illusions quant à ses chances d’être encore appelé régulièrement. Son glissement vers une retraite internationale devrait avoir lieu naturellement. Thomas Vermaelen a déjà déclaré qu’il ne voit pas de raisons d’arrêter.