Football

Après la victoire du Mexique, 1-0, contre l'Allemagne, dimanche à Moscou, dans le Groupe F du mondial-2018 de football en Russie, les Suédois et les Sud-Coréens qui se mesuraient à Nijni Novgorod avaient plus que jamais besoin des trois points en jeu lors de l'autre rencontre de la première journée. Un penalty providentiel transformé par son capitaine Andreas Granqvist à la 65e, a permis à la Suède de les empocher. Ce qui était indispensable avant de rencontrer successivement l'Allemagne, tenante du titre, désormais obligée de signer un quatre sur quatre, puis le Mexique, euphorique...

Pontus Jansson (Leeds United), aligné au sein de la défense suédoise au coup d'envoi, bénéficiait du forfait de Victor Lindelof (Manchester United), malade. Isaac Kiese Thelin (Waasland-Beveren) qui allait remplacer Ola Toivonen à la 77e, était sur le banc.

La Suède n'avait évidemment pas barré le chemin de la Russie aux Pays-Bas et à l'Italie, entre autres, pour chuter sur l'obstacle sud-coréen.

Les premiers échanges furent cependant plutôt dominés par les Coréens, mais cela ne dura guère.

Marcus Berg, qui va sur ses 32 ans, aurait d'ailleurs dû faciliter la tâche de son équipe en ouvrant le score dès la 21e minute.

Mais sa reprise à bout portant du gauche rebondit sur le corps du gardien (de Daegu) Cho Hyun-woo, auteur d'un arrêt-miracle.

Ce fut cependant le signal d'une offensive suédoise non stop, avec Berg dans tous les coups, alors que le défenseur Joo-ho Park, apparemment sérieusement blessé à la cuisse, devait laisser sa place avant la demi-heure à Min-woo Kim, lequel allait commettre le penalty fatal.

Bien organisée et toujours prête à contrer, la Corée du Sud atteignit sans encombre la mi-temps, 0-0, malgré une reprise de la tête de Victor Claesson déviée in extremis par Hyun-soo Jang dans le temps additionnel.

Emil Forsberg, bien servi par Claesson à gauche de la surface peu après la reprise (49e), gaspilla en bottant largement au-dessus du but de Cho. Ce dernier était ensuite à la parade pour détourner en deux temps une tête (56e) du Toulousain Ola Toivonen.

On se demandait comment les Suédois allaient pouvoir tromper cette défense coréenne, quand Min-woo Kim accrocha Claesson dans la surface à la 65e.

L'arbitre salvadorien Joel Aguilar n'avait rien remarqué mais rappelé devant son écran par le VAR (Video Assistant Referee), accorda le penalty.

Granqvist ne trembla pas, et tira sur la gauche de Cho, parti à droite (1-0, score final, grâce à un incroyable raté de Hee-chan Hwang, tout seul face au but, dont la tête complètement dévissée se perdit largement à côté du poteau droit à la 90e + 2).

La deuxième journée samedi: Corée du Sud - Mexique (17 heures à Rostov-sur-le-Don) et Allemagne - Suède (20 heures à Sotchi).

Revivez notre direct