Football

Un mois et demi après leur troisième place historique en Coupe du monde, les Diables Rouges se retrouveront ce mardi après-midi à Tubize afin de préparer les deux premières rencontres du nouveau cycle international, un match amical en Ecosse (vendredi 7 septembre) et un déplacement en Islande (mardi 11 septembre) pour la Ligue des Nations.

Durant l'été, les Diables Rouges ont fait vibrer la Belgique avec une troisième place finale et des rencontres, notamment face au Japon et le Brésil, qui resteront un bon moment dans les mémoires des supporters. Après l'accueil triomphal sur la Grand Place de Bruxelles et des vacances bien méritées, Hazard & Co ont repris le chemin des terrains de football. Après plusieurs journées dans leur championnat respectif, les Diables Rouges ont rendez-vous au Centre National de Tubize ce mardi.

Un Belgian Football Center que découvriront Timothy Castagne (22 ans), Hans Vanaken (26 ans), Birger Verstraete (24 ans) et Leandro Trossard (23 ans), les quatre nouveaux venus appelés par le sélectionneur national Roberto Martinez. Kevin De Bruyne et Adnan Januzaj sont, en raison de blessures, les seuls absents par rapport à l'épopée russe. Christian Benteke fête lui son retour après avoir été écarté à la dernière minute avant la Coupe du Monde.

Trois des quatre nouveaux, Vanaken (Club Bruges), Verstraete (La Gantoise) et Trossard (Genk), évoluent en Belgique. Le quatrième, Castagne, joue en Italie, à l'Atalanta.

Ces joueurs ont probablement plus de chances de disputer leurs premières minutes en équipe nationale vendredi à Hampden Park. "Le match amical contre l'Ecosse a pour but d'intégrer de nouveaux jeunes joueurs", a déclaré Martinez vendredi en conférence de presse.

Quatre jours plus tard, Reykjavik sera le théâtre des premiers pas de la Belgique dans la nouvelle Ligue des Nations, une compétition créée par l'UEFA dans le but de remplacer les amicaux. La Suisse figure aussi dans le groupe des Belges. Les premiers de chaque groupe se retrouveront en juin 2019 pour la phase finale.

A Tubize, les Diables Rouges retrouveront aussi Thierry Henry, promu premier assistant de Martinez après le départ de Graeme Jones, qui a officié en tant que T2 au cours des deux dernières années et a rejoint le club de West Bromwich Albion cet été. Cité à Aston Villa, à la tête de la sélection égyptienne ou encore à Bordeaux, l'ancien international français était jusqu'ici le T3, spécifiquement chargé des lignes offensives. Le nouveau T3 est l'Ecossais Shaun Maloney.

"On me parle tous les jours de la Coupe du Monde"

Présent lundi en conférence de presse à Tubize, Axel Witsel s'est exprimé à propos de son retour en Europe, au Borussia Dortmund, après son épopée en Chine: “Mon arrivée à Dortmund ne change rien. Je suis le même joueur, mes qualités ne changent pas parce que je ne suis plus en Chine. On peut toujours progresser, je vais avoir la possibilité de jouer au haut niveau chaque jour à l’entraînement, et chaque semaine en match, donc je vais progresser. Mon rôle au Borussia est comparable à celui qui est le mien avec les Diables. Le coach attend de moi que j’apporte plus offensivement. Lors des deux derniers matches j’ai joué seul devant la défense ce qui ne m’était plus arrivé depuis longtemps. Je suis prêt à devenir un patron à Dortmund. Le groupe est assez jeune, avec Reus et Goetze nous sommes les plus expérimentés. Je ne regrette pas mon passage en Chine, j’aurais pu resigner un contrat là-bas mais j’ai décidé, après la Coupe du Monde, que je voulais revenir en Europe. Je ne voulais cependant pas aller n’importe où. J’avais l’ambition d’aller dans un club du top donc quand Dortmund s’est montré intéressé je n’ai pas hésité. L’ambiance dans les stades, la ferveur, ça me manquait, et à Dortmund c’est comme au Standard, mais fois dix”.

Le milieu de terrain est aussi revenu sur la dernière Coupe du Monde: “Tous les jours quelqu’un me parle de la Coupe du Monde. Cet évènement a marqué tout le monde en Belgique. On a terminé à la troisième place, on a pratiqué du beau football, et on me dit souvent qu’on aurait pu aller la chercher. Ce qui est fait est fait on ne sait plus aller en arrière. Je suis content de retrouver les copains de l’équipe, on repart pour une nouvelle aventure.”

Martinez: "Je continue de suivre Kabasele"

Roberto Martinez est lui revenu sur la présence de quatre nouveaux joueurs dans la sélection: Vanaken, Trossard, Verstraete et Castagne: "J'observe Vanaken depuis longtemps, il est technique, et il a une belle carte à jouer. Nous sommes contents de voir les nouveaux dans le groupe et de leur donner cette opportunité. Pour moi le match en Ecosse est un match de préparation pour la suite, c'est à dire pour la Finlande. La Nations League est une nouvelle compétition qui permet aux joueurs de jouer autre chose que des matches amicaux. Tous les matches seront alors serrés et rendront toutes les rencontres plus compétitives."

Il est aussi revenu sur la non-sélection de Kabasele: "Je voulais prendre les mêmes défenseurs centraux qu’à la Coupe du Monde. Mais je continue de le suivre lors des rencontres qu'il joue avec son équipe en Premier League. Mais pour le moment mon but c'est de reprendre les 23 de la Coupe du monde, mais en ayant 4 gardiens et en ajoutant quatre nouveaux joueurs.”