Football Le milieu de terrain international anglais de Manchester United, David Beckham, a signé un contrat de quatre ans au Real Madrid pour 25 millions d’euros, ont annoncé mardi en soirée les deux clubs, confirmant l’information donnée un peu plus tôt par la radio privée Cadena Ser.

«Nous sommes enchantés par l’arrivée de David. C’est une recrue qui contribuera à nous rendre plus compétitifs comme équipe et comme club. Notre relation avec Manchester United en sort renforcée», a déclaré Jorge Valdano, le directeur du club madrilène dans le communiqué parvenu à l’AFP.

«Le transfert n’a été possible que grâce à la ferme et irrévocable décision de David», ajoute le communiqué, qui ne mentionne pas les détails de l’opération estimée à 25 millions par les médias espagnols. Beckham, qui se trouve actuellement en Asie, sera présenté le 2 juillet à Madrid, selon le Real Madrid. Selon la radio espagnole Cadena Ser, qui a annoncé le transfert avant son officialisation, le paiement des 25 millions d’euros se ferait en cinq versements, dont un premier de 5,7 millions à effectuer immédiatement.

Ce prix est bien en-dessous des rumeurs autour de la vedette anglaise. La presse avait évoqué un transfert de 35 ou 40 millions d’euros ou de 25 millions mais avec l’apport d’un joueur par le Real Madrid: les noms du Français Claude Makelele, des Espagnols Morientes et Guti, de l’Argentin Solari ou du Camerounais Geremi avaient notamment été évoqués. Le montant du transfert de Beckham montre que le marché est en baisse après les recrutements de Zinédine Zidane pour 75 millions d’euros il y a deux ans et de Luis Figo pour 61,7 millions d’euros il y a trois ans. L’année dernière, le montant du transfert de Ronaldo de l’Inter Milan au Real avait été de 45 millions d’euros environ.

Beckham signera un contrat de quatre ans avec une option pour une année supplémentaire, selon la radio. Son salaire devrait être aligné sur les autres stars, aux alentours de 6 millions d’euros mais le capitaine de la sélection anglaise (60 sélections, 11 buts) pourrait également recevoir 10 millions d’euros supplémentaires en fonction des résultats.

Des négociations ont encore lieu sur les contrats marketing et les droits à l’image du joueur le mieux payé au monde. L’arrivée du milieu de terrain anglais dans la capitale espagnole est le quatrième gros coup réalisé par le président du Real Madrid, Florentino Perez, après les recrutements de Figo, Zidane et Ronaldo ces trois dernières années. A chaque fois, Florentino Perez avait demandé à ces stars de céder 50% de leurs droits d’image au club pour que celui-ci les exploite. Le Real compte notamment s’ouvrir les marchés asiatiques et anglo-saxons avec le joueur britannique.

Depuis quelques mois, la tension était montée entre le manageur écossais de Manchester United, Sir Alex Ferguson, et David Beckham pour déboucher sur un divorce patent à la fin de la saison. Manchester avait même annoncé être parvenu à un accord avec Joan Laporta, candidat à la présidence du FC Barcelone et élu depuis. «Nous ne sommes pas arrivés à convaincre le joueur mais que les socios se rassurent, nous avons d’autres options», a affirmé le nouveau président du Barça mardi soir.

Cette option pourrait être Ronaldinho, le joueur du Paris SG, également convoité par MU qui pourra se servir de l’argent du Real pour convaincre l’international brésilien. A 28 ans, l’arrivée du joueur anglais, marié à l’ex-Spice Girls Victoria «Posh» Beckham, au palmarès déjà bien fourni (une Ligue des champions en 1999, six titres de champion d’Angleterre et deux Coupes d’Angleterre), devrait soulever une énorme vague médiatique.

Si sa position sur le terrain risque d’être difficile à trouver, le président du Real Madrid, adepte du star système et d’un football qu’il compare volontiers au cinéma, n’en a cure. Il dispose désormais d’une sélection mondiale avec Raul, Roberto Carlos, Zidane, Figo, Ronaldo et Beckham.