Football Sans son trident offensif, le Standard aurait déjà coulé depuis longtemps.

À Waasland-Beveren, c’est donc Orlando Sa, bien servi par Edmilson Junior, qui a permis au Standard de mettre fin à une série infernale de sept matches sans la moindre victoire. "Nos attaquants sont là pour ça, pour nous faire prendre des points", constatait Corentin Fiore.

Le latéral gauche ne croit pas si bien dire. Car son son trident offensif constitué de Belfodil, d’Edmilson et de Sa, le Standard, déjà mal en point(s), aurait déjà sombré depuis belle lurette.

Avec 26 buts inscrits et 11 assists, le trio est le plus prolifique du club. Jusqu’à présent, le Standard a planté 42 buts en championnat. Sur 30 de ces 42 buts, au moins un membre du trio a été impliqué soit un pourcentage assez éloquent de 71,43 % des buts du Standard en championnat. "C’est pour ça que le Standard nous a recrutés", remarquait Edmilson Junior. "Mais la réalité est que nous sommes neuvièmes, à nous de faire mieux pour ramener le club dans le Top 6 ."

S’il ne se décrit pas comme un deuxième attaquant, Ishak Belfodil présente tout de même des statistiques dignes des meilleurs artificiers du pays avec neuf buts inscrits pour douze à son compère Orlando Sa.

"Même si cela ne tourne pas bien pour nous cette saison, ce duo est tout de même le meilleur de Belgique", assurait Edmilson. ‘Ce sont deux grands joueurs, que ce soit au niveau technique, physique et mental. Ils ont planté plus de 20 buts eux deux. C’est à l’équipe de tout mettre en œuvre pour qu’ils en marquent encore davantage au cours des prochaines semaines."

Avec neufs buts et cinq assists en championnat, Ishak Belfodil reste le Standardman le plus efficace du club puisqu’il est impliqué dans 33,33 % des buts inscrits par son équipe. Juste derrière l’Algérien arrivent Orlando Sa avec douze buts inscrits pour 28,57 % et Edmilson Junior avec cinq buts et six assists pour 26,19 %.