Football

Thomas Meunier a participé à la victoire 3-0 du Paris Saint-Germain face à Marseille mercredi en quarts de finale de Coupe de France.

Le Diable rouge, qui profitait de la suspension de Dani Alves, a joué 79 minutes. Déjà vainqueur 3-0 de l'OM dimanche en championnat, le PSG se qualifie donc pour les demi-finales de la compétition.

L'Argentin Angel Di Maria a été le grand protagoniste de la rencontre avec un doublé 'coupe jambes'. Le milieu de terrain du PSG a en effet ouvert le score dans les arrêts de jeu de la première période suite à une frappe légèrement déviée. Il a ensuite démoralisé les Phocéens en tout début de deuxième période après un bel effort de Berchiche (48e). En fin de match, Edinson Cavani s'est finalement chargé d'arrondir le score en concluant une belle action collective (81e).

Le vainqueur du dernier quart de finale entre Caen et Lyon jeudi (21h) rejoindra Paris, Chambly et Les Herbiers, deux clubs amateurs, dans le dernier carré.

ANGLETERRE

Tottenham, avec Dembele 30 minutes, se qualifie pour les quarts de FA Cup malgré le VAR

Tottenham est finalement parvenu à se sortir du piège tendu par Rochdale (D3) en s'imposant 6-1 mercredi en match replay des huitièmes de finale de FA Cup.

Tenus en échec 2-2 le 18 février dernier, les Spurs ont connu une première période animée et riche en rebondissement notamment en raison de l'arbitrage vidéo avant de dérouler en deuxième mi-temps grâce notamment à un triplé de Fernando Llorente.

Avec Mousa Dembele comme seul belge sur la feuille de match et monté au jeu à la 62e, les Spurs ont débuté la rencontre sans Diables rouges sur le pelouse pour la première fois de la saison. Toby Alderweireld et Jan Vertonghen, légèrement blessés et déjà absents le week-end dernier, n'étaient pas de la partie.

Cela n'a pas empêché Tottenham de trouver la voie du but après six minutes. L'arbitre du soir M. Tierney a cependant décidé de l'annuler après avoir consulté le VAR, disponible en FA Cup contrairement à la Premier League.

Il a donc fallu attendre la 23e minute pour voir Wembley bondir de joie pour de bon suite au but d'Heung-Min Son (23e). Le Coréen aurait pu s'offrir un doublé en l'espace de quelques minutes mais c'était sans compter sur la situation rocambolesque qui allait s'engendrer. Après une faute sur Trippier bel et bien commencée en dehors du rectangle (25e), M. Tierney a accordé un coup franc pour Tottenham avant de se raviser et d'indiquer le point de penalty après consultation du VAR et dans l'incompréhension totale.

Son s'est alors chargé de convertir le penalty accordé mais a finalement reçu une carte jaune et un coup franc à son encontre pour avoir interrompu sa course au moment de l'exécution. Une situation tout à fait inhabituelle qui a fait les affaires de Rochdale, sans scrupules au moment d'égaliser dans la foulée via Stephen Humphrys (31e).

Au retour des vestiaires, tout est rentré dans l'ordre pour les Spurs qui ont relancé la machine malgré la neige en submergeant de buts Rochdale suite au triplé de Llorente (47e, 53e, 59e), au deuxième but de la soirée de Son (65e) et à Kyle Walker (90e+4).

En quarts de finale, Tottenham affrontera Swansea le 17 mars prochain.

ESPAGNE

Lestienne et Malaga battus par Séville, Bakkali s'incline à Getafe

Malaga n'est pas parvenu à éviter la défaite devant son public mercredi soir en perdant 0-1 face à Séville suite à un but de Joaquin Correa (15e) lors de la 26e journée de Primera Division. Passeur décisif dimanche dernier, Maxime Lestienne est resté toute la rencontre sur le banc.

Malaga est toujours bon dernier de la Liga espagnole avec 13 points, sept de moins que Levante, premier non-relégable.

Zakaria Bakkali faisait quant à lui partie des titulaires avec La Corogne et a été remplacé à la 78e minute de la rencontre perdue 3-0 contre Getafe.

La Corgone est avant-dernier de Liga avec 18 points.

Dans l'autre rencontre, Valence a été bloqué par l'Athletic Bilbao (1-1) et n'est donc pas parvenu à repasser devant le Real Madrid, troisième du championnat.

ITALIE

Milan élimine la Lazio de Jordan Lukaku aux tirs au but et va en finale de Coupe d'Italie

L'AC Milan s'est qualifié mercredi pour la finale de Coupe d'Italie en battant la Lazio au terme d'une séance de tirs au but passionnante (4-5). Les 120 premières minutes tout comme le match aller s'étaient terminées sur le score de 0-0. Jordan Lukaku est monté à la 93e minute de jeu à la place de l'ancien ostendais Adam Marusic. Milan rejoint donc en finale la Juventus, le 9 mai à Rome, qui s'est débarrassée de l'Atalanta de Timothy Castagne plus tôt dans la journée.

En confiance après leurs bons résultats en championnat, les deux équipes sont parties avec le pied sur l'accélérateur bien décidées à ne pas répéter le nul vierge du match aller. Les nombreuses occasions de part et d'autre n'ont d'ailleurs pas manqué de divertir les spectateurs du stadio olimpico qui n'ont finalement pas pu voir de buts lors des 120 premières minutes. La faute surtout aux deux gardiens Thomas Strakosha et Gianluigi Donnarumma mais aussi à un certain manque de réalisme en phase de conclusion.

La rencontre, très animée en première période, a légèrement baissé d'intensité en deuxième mi-temps avant d'offrir à nouveau du spectacle lors des prolongations. C'est alors la Lazio qui a pris le plus l'initiative notamment avec de nombreux centres de Lukaku mais c'est Milan - en contre - qui a incroyablement manqué le but du K.O avec Kalinic (117e).

Lors de la séance de tirs au but, les deux gardiens ont arrêté deux tirs au but chacun avant l'erreur décisive de Luiz Felipe. Alessio Romagnoli s'est ensuite chargé de tirer le tir au but décisif.

C'est la deuxième finale en trois ans pour l'AC Milan, battu par la Juventus en 2015. Les Milanais ne gagnent plus ce trophée depuis 2003.

La Juventus en finale

Vainqueurs 0-1 à l'aller, les champions d'Italie ont assuré leur qualification grâce à un but sur penalty de Miralem Pjanic (75e). Contrairement au match aller où il avait disputé toute la rencontre, Timothy Castagne est resté sur le banc.

Vainqueurs des trois dernières éditions et sacrés douze fois au total, les 'Bianconeri' seront opposés en finale au vainqueur du duel entre la Lazio de Jordan Lukaku et l'AC Milan (aller 0-0) qui se dispute mercredi soir (20h45).

On peut dire que la Juventus a eu chaud malgré les températures glaciales de Turin. Après une première période sous pression mais tranquillement gérée, les hommes de Massimiliano Allegri ont en effet eu besoin d'un brin de chance à la 63e minute lorsque le lob d' Alejandro 'Papu' Gomez a été repoussé par le poteau après une sortie hasardeuse de Buffon.

L'international argentin a une nouvelle fois frôlé le but deux minutes plus tard avant que la Juve n'égalise en terme de frappes sur le cadre avec la transversale touchée par Douglas Costa (67e).

Un penalty transformé par Miralem Pjanic après une faute de Mancini sur Matuidi (75e) a finalement donné la victoire à la Juventus qui devra se passer de Giorgio Chiellini, suspendu, en finale.

L'Atalanta et la Juventus auraient dû s'affronter en Serie A dimanche dernier mais la rencontre avait été reportée car le terrain était enneigé et impraticable.

PAYS-BAS

Stijn Wuytens et l'AZ Alkmaar filent en finale de Coupe des Pays-Bas

Stijn Wuytens et l'AZ Alkmaar se sont qualifiés de manière autoritaire pour la finale de Coupe des Pays-Bas mercredi après avoir dominé Twente 4-0. Le défenseur belge de 28 ans a disputé toute la rencontre contrairement au gardien réserviste de Twente, Jorn Brondeel, qui a observé la rencontre depuis le banc.

Guus Til a montré la voie de la victoire aux siens à la 24e avant que le capitaine Wout Weghorst n'enfonce le clou à la 64e. Un doublé d'Oussama Idrissi (68e et 73e) a ensuite clôturé les débats. Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 2012 avec le PSV Eindhoven en ne jouant qu'un seul match, Stijn Wuytens a l'opportunité de soulever ce trophée pour la deuxième fois de sa carrière. L'AZ Alkmaar chassera quant à lui la 5e Coupe des Pays-Bas de son histoire.

Willem II et ses Belges privés de finale par Feyenoord

Feyenoord a rejoint l'AZ Alkmaar de Stijn Wuytens en finale de Coupe des Pays-Bas mercredi soir après sa victoire 3-0 face à Willem II. Ismail Azzaoui est monté au jeu à la 73e minute de jeu tandis que Jordy Croux est resté sur le banc.

Feyenoord n'a pas rencontré énormément d'opposition durant cette rencontre et a ouvert le score dès la 21e minute via Steven Berghuis. Robin Van Persie a doublé la mise à l'heure de jeu (60e) avant que Tonny Vilhena n'assure définitivement la victoire à la 84e minute.

Quatorzième d'Eredivisie, Willem II peut désormais se reconcentrer sur la lutte pour le maintien.