Bruges doit conserver le bon cap

MICHEL DUBOIS Publié le - Mis à jour le

Football

ÉCLAIRAGE

Une seule soirée de Coupe d'Europe va-t-elle bouleverser la donne de notre Championnat? Rétabli, avec éclat, dans sa dignité de premier ambassadeur du football belge quand son grand rival national semble renvoyé, brutalement, à ses douloureuses études, le Sporting d'Anderlecht va-t-il enfiler ses bottes de sept lieues pour fondre à grandes enjambées sur un leader que son incapacité apparente à survivre à l'hiver européen a peut-être de nouveau fragilisé? Tel paraît être le nouveau fil rouge, passionnant, de cette fin de premier tour. Bruges est ébranlé, touché pour la première fois de la saison mais il n'est certainement pas coulé. Il repose toujours, en Championnat, sur un matelas plus que confortable qui renvoie ses deux premiers poursuivants à sept unités et le Sporting à onze. Il est plus que vraisemblable qu'il virera en tête à mi-parcours. Mais combien de points va-t-il lâcher à Anderlecht au cours des sept prochains jours?

Au pire, parce qu'il est confronté à un programme bien plus ardu que le Sporting, il pourrait en dilapider... neuf. Mais, parce que sa faculté de remobilisation immédiate demeure réelle il peut rêver d'un scénario idéal qui, dans huit jours, rejetterait Anderlecht à... quatorze unités.

En attendant cette confrontation de prestige, le Club ne dérogera pas à sa constante majeure: il se concentre exclusivement sur son déplacement, éminemment périlleux, au Staaienveld. Saint-Trond a besoin de souffler mais il ne s'est pas encore incliné à domicile. Bruges a conquis seize points sur dix-huit en déplacement. S'il devait flancher dès à présent, il risquerait d'ouvrir les `vannes à gaspi´. Le GBA n'est plus invulnérable au Kiel. Il ne parait pas en mesure de résister au Sporting de Bordeaux. Genk, qui précède toujours Anderlecht de deux unités, reste à l'affût. Il n'a remporté que deux matches en déplacement. Comment se comportera-t-il au Lierse vexé, sans doute, d'être ravalé au rang de comparse? Mons isolera-t-il davantage Bruges en allant surprendre, pour la première fois, Lokeren à Daknam?

A l'autre bout du classement Charleroi, à Lommel, ranimera-t-il la flammèche d'une espérance bien ténue?

© Les Sports 2002

MICHEL DUBOIS

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM