Football

Deux agents sont dans l’œil du cyclone : Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, inculpés de corruption et de blanchiment d’argent. Leur parquet les soupçonne d’avoir, chacun de son côté, mis en place un vaste système de commissions occultes.

Dans le cadre des perquisitions, la justice a saisi pas moins de 3,6 millions dans des comptes bancaires occultes et dans des coffres-forts.

Ce qui est reproché à l’agent serbe de 48 ans, c’est de payer en noir certains joueurs avec des fonds qui transitaient à Chypre, au Montenegro et en Serbie. Sur les factures et contrats, ces commissions cachées portaient des mentions plutôt vagues telles que "scouting", "provisions" ou "frais supplémentaires"

(...)