Football Yannick Ferreira Carrasco et Kevin De Bruyne ont répondu aux questions des journalistes ce vendredi. Morceaux choisis.

C'est d'abord l'ex-joueur de l'Atletico, évoluant à présent en Chine, qui est passé sur le grill. "Je suis fier de faire partie de l'équipe qui ira en Russie", a déclaré Carrasco. "Ça ne me dérange pas d'être dans l'ombre de Romelu Lukaku ou d'Eden Hazard par exemple. Je donne tout, et c'est l'équipe qui doit gagner, pas des individus."

L'ailier belge est également revenu sur l'action des Diables de ce vendredi matin, qui se sont rendus dans diverses écoles du pays. "C'était génial de voir tous ces enfants heureux partout, même les adultes devenaient fous". Et d'ajouter par rapport à cet engouement: "Tout le monde doit être derrière l'équipe en Belgique, nous pouvons réaliser quelque chose de beau."

Quand à Kevin De Bruyne, il a dressé une comparaison par rapport à la Coupe du Monde d'il y a quatre ans. "Le Brésil, en 2014, était très spécial. C'était notre premier grand tournoi loin de chez nous. Maintenant, nous sommes plus expérimentés. Nous savons comment vivre ensemble pendant cinq ou six semaines."

Et sur son rôle dans l'équipe et les critiques qu'il a déjà pu formuler, KDB déclare: "Je suis ici pour rendre l'équipe meilleure. Sur et en dehors du terrain, nous devons nous dire comment nous améliorer. Ce n'est pas une critique. c'est une 'fonction d'équipe'."