`Ce groupe-là a de l'avenir´

Ch. B. Publié le - Mis à jour le

Football

ANDORRE-LA-VIEILLE C'est donc sa première victoire depuis qu'il a endossé le costume d'entraîneur fédéral. Après un nul en Pologne et une défaite face aux Bulgares, Aimé Anthuenis est revenu d'Andorre avec trois points dans sa valise. Pour lui, le contrat est rempli. Mais il sait apporter des nuances à son discours.

Le match. `J'avais dit que ce serait difficile. On a disputé les trois quarts de la rencontre avec vingt joueurs sur un demi-terrain, qui plus est pas très large. Face à une équipe qui ne pense qu'à défendre, c'est son droit. Dans ces conditions, si on ne marque pas rapidement, tout se complique. Le mérite des Diables fut de continuer à faire tourner le cuir sans s'énerver et à passer par les flancs. On a eu quelques occasions, on a marqué un but et De Vlieger n'a rien eu à faire, si ce n'est suite à une erreur de Valgaeren. L'état d'esprit était très bon, je m'en félicite. Et tout ne fut pas aussi mauvais que cela. Je comprends mieux pourquoi les Français ont éprouvé les pires difficultés pour s'imposer.´

Le but. `Depuis la touche, nous étions tous incrédules car, en effet, l'arbitre siffle avant que le ballon n'entre dans le but. Voilà un bon arbitre: il anticipe les événements. Plus sérieusement, je ne vais pas me plaindre mais je crois que ce but est valable.´

La patience. `Il faut être réaliste. La Belgique reconstruit une équipe et j'ai le sentiment que le grand public en est conscient et sait qu'il devra être patient. Par rapport au Mondial, il nous manquait ce soir Wilmots, Walem, Verheyen, Strupar et Boffin, qui ont arrêté, plus les frères Mpenza, Bob Peeters et Englebert! Dans un pays comme le nôtre, c'est un énorme potentiel offensif! Dans ce contexte, je suis content du résultat et du comportement des nouveaux venus et d'une attaque inédite. Ce groupe-là a de l'avenir mais il doit progresser pas à pas.´

Buffel. `Il a fait ce que j'attendais et ce que j'espérais. Il a justifié son excellente réputation actuelle. Du mouvement, des occasions, de la disponibilité et du travail entre les lignes, sa prestation fut convaincante et digne d'un joueur expérimenté. C'est un plus pour les Diables, alors qu'il y a deux mois, il était encore inconnu.

De Cock. `Je suis content de son entrée dans l'équipe. Une première demi-heure difficile, puis il a retrouvé sa forme actuelle et a failli marquer un but.´

Sonck. `Un vrai buteur. Il n'a pas livré un grand match mais il fait la différence sur une action. A sa décharge, il avait probablement, en l'absence de Peeters, le rôle le plus difficile, au milieu de la défense andorrane.´

Blondel. `Vu les absences, c'est un jeune qui monte mais il ne joue pas en Angleterre et il est encore plus jeune que Buffel -trois ans de moins. Jonathan n'est pas prêt, à mes yeux, pour être titulaire aujourd'hui chez les Diables Rouges.´

La Bulgarie. `Son succès sur la Croatie n'est pas une surprise. J'ai dit dès le mois d'août que c'était une équipe qui allait compter dans le groupe. Six sur six contre les deux concurrents directs, les Bulgares sont bien partis mais il reste six matchs à jouer dans le groupe et tout peut arriver. Pour ma part, je ne regarde pas encore le classement.´

© Les Sports 2002

Ch. B.

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM