Football

En général, les passionnés de football aiment ce sport pour les beaux gestes techniques, la science tactique d'un entraîneur, mais aussi pour l'atmosphère parfois assez dingue (quand ça se passe bien) dans les tribunes. Voici une petite compilation non-exhaustive (n'hésitez-pas à proposer d'autres chants dans les commentaires) de ce qui se fait de mieux dans le monde entier. Histoire de montrer aussi les beaux côtés de ce sport.


Dortmund et Liverpool chantent ensemble "You'll Never Walk Alone"

Le "You'll Never Walk Alone" est un hymne mythique chanté par des milliers de fans chaque week-end dans plusieurs pays. A Liverpool évidemment, au Celtic Park de Glasgow, au Borussia Dortmund, chez les "antifa"du FC Sankt Pauli, au Feyenoord Rotterdam, au Club de Bruges, à l'Antwerp et bien d'autres. Du coup, quand deux de ces équipes se rencontrent, ça fait des souvenirs mythiques. Ce n'est pas le public d'Anfield lors du match contre Dortmund qui dira le contraire...


L'hommage de Bollaert à Pierre Bachelet

Lens est descendu en Ligue 2, mais le club du Nord manque cruellement à l'élite française et tout particulièrement ses supporters. Pas évident, ainsi, de trouver un public aussi fervent et surtout chaleureux dans l'Hexagone. Pas simple non plus de prendre une aussi grosse claque que lorsque les supporters entonnent dans le stade "Les Corons" de Pierre Bachelet. Avant 2005, elle était chantée spontanément. A partir de 2005 et le décès de Pierre Bachelet, elle est devenue l'hymne du stade Bollaert. Un moment que vous pouvez apprécier dans la vidéo ci-dessous.


Un petit club popularise l'un des chants les plus repris

Si vous aimez le football, vous avez sans doute entendu ce chant. Il est repris dans de nombreux stades du monde. Ce que l'on sait moins c'est que ce sont les fans d'un petit club qui ont popularisé cette reprise de "Moliendo Cafe" (Nelson Villalba et de Hugo Blanco).

Le "Dale Cavese" était à la base chanté à partir des années 70 par les fans de Boca Juniors ( "Dale Boca" ). Sauf qu'un couple de Cavese, un petit club italien de quatrième division a eu l'idée de ramener un CD de ce chant de supporters et de le passer lors d'une soirée arrosée. Les supporters du club l'ont entonné à leur sauce pour la première fois face à Ancône en 2006. Le chant a été posté sur internet et a été vite partagé.


Dans la même idée, la ville de L'Aquila tristement célèbre après le tremblement de terre, a inspiré le "Un giorno all'improvviso" repris par Naples et la Juventus notamment.


Le Gate 13 du Pana entonne son Horto Magiko

Les supporters grecs sont parmi les plus chauds d'Europe que ce soit l'Olympiacos, l'AEK Athènes, l'Aris Salonique ou le Panathinaikos. Les supporters du Pana, et plus précisément le Gate 13, ont inventé un chant mythique: le "Horto Magiko". Ce chant parle d'une herbe magique en référence au logo du club (un trèfle), qui rend accro. Un titre repris aussi par les supporters du PSG.


Le "Que loco soy" de San Lorenzo

Si vous n'aimez pas le football, vous connaissez quand même l'air de "Que loco soy" des supporters argentins de San Lorenzo. Eh oui, vous avez déjà entendu "Porque te vas" interprété par Jeanette et présent dans le film Cría cuervos.


En mode footeux, en changeant les paroles et en un peu plus bourrin, ça donne ça. On vous l'accorde, on aurait pu parler de Boca Juniors, de River Plate et des autres supporters argentins.


L'Ajax et Bob Marley

Voici encore un titre que ceux qui n'aiment pas le foot connaissent. Car tout le monde a déjà entendu "Three Little Birds" de Bob Marley. Depuis un match amical à Cardiff, en 2008, durant lequel un DJ gallois a eu l'idée de passer ce titre, il est entonné à chaque match des Ajacides à domicile.


La folie du derby de Casablanca

Au Maroc, on aime le foot et pas qu'à moitié. La preuve avec le derby de Casablanca qui met aux prises le Raja et le Wydad et qui déchire tout le pays. On a du mal à départager les supporters les plus chauds, alors on vous laisse trancher.



L'hymne du Barça de Manuel Valls

Le FC Barcelone avec le trio Messi-Suarez-Neymar rayonne sur le terrain mais à voir cette vidéo, les Catalans régalent aussi en tribunes grâce à un certain Manuel Valls, qui a composé l'hymne du Barça en 1974. Il n'est pas l'oeuvre de l'ancien Premier ministre français, par ailleurs grand fan du club catalan, mais de son grand cousin. Enjoy...


Les milliers de supporters de Corinthians à l'aéroport

Quand une équipe vient de réaliser un grand exploit, les supporters se déplacent parfois à l'aéroport pour accueillir ses champions. En 2012, les fans de Corinthians ont mis le feu au hall de l'aéroport de Sao Paulo lors du retour des Brésiliens après le Mondial des clubs. Ils avaient soulevé le trophée après avoir battu Chelsea (1-0). Ça se fête.



Les bulles de West Ham flottent sur Wembley

West Ham n'a jamais gagné la Premier League mais les Hammers font quand même rêver leur public. Lors de la remontée du club en 2012, les fans ont entonné un "I'm Forever Blowing Bubbles" qui fleure bon le foot british. Un air de jazz adopté dans les années 20 par les Londoniens et revisité plus tard par un groupe de punk: Cockney Rejects.


Wigan chante à la gloire de Will Grigg

C'était le tube de l'Euro 2016 mais c'est Wigan qui a lancé le "Will Grigg's on fire" et remis Gala au goût du jour. Will Grigg n'a pas joué en France mais il fait chavirer de bonheur les supporters du club anglais en plantant des buts chaque week-end. Ça donne quand même envie de traverser la Manche pour aller s'en jeter une avec eux.


Le capo du Besiktas

Au football, un capo est chargé de coordonner les supporters pour créer la meilleure atmosphère. Celui du Beskitas va jusqu'à rentrer sur la pelouse pendant l'échauffement pour motiver tout le stade. Impressionnant.