Football

Un premier acte qui n'aura pas vraiment tenu ses promesses, hâché par les petites fautes. Charleroi a beaucoup tenté, sans parvenir à se montrer dangereux, tandis que les Gantois sont léthargiques. Au final, aucune des deux équipes n'est parvenue à prendre l'ascendant, il aura fallu attendre un exploit personnel de Rezaei pour que ce match se décante. Espérons assister à une seconde mi-temps plus emballante.

Conscient que son équipe a trop pensé à défendre lors du dernier déplacement à Anderlecht, Felice Mazzù a fait passer, cette semaine, un message à ses joueurs.

"Il nous reste quatre matches pour atteindre nos objectifs. J’espère que mes joueurs vont se lâcher sans aucune crainte et sans aucun doute. Comme lors du match remporté face à Gand il y a 15 jours, je veux que mon équipe prenne du plaisir. Aux yeux des autres équipes des playoffs 1, Charleroi est l’équipe à battre d’office. Celle contre qui les trois points son normalement acquis. Pourtant, à part le match à Bruges, à chaque rencontre, nous avons eu des possibilités de prendre un ou des points."

Ce qui sera nécessaire pour rester dans la course à l’Europe via la quatrième place ou les barrages face au vainqueur des PO2.

LES COMPOS

La Gantoise : Thoelen, Rosted, Gigot, Bronn, Asare, Verstraete, Esiti, Andrijasevic, Janga, Simon, Yaremchuk

Charleroi : Penneteau, Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga, Fall, Ilaimaharitra, Diandy, Baby, Benavente, Rezaei

NOTRE DIRECT COMMENTE