Football Marc Jeuniau fut longtemps le chef du service sportif de la RTBF-télévision. A 91 ans (il les a fêtés mardi), il n’a rien perdu de son intérêt pour le cyclisme (il en fut le chantre, pendant les années Merckx, en compagnie de Théo Mathy), les Jeux olympiques (il en a couvert neuf) et le football. C’est en lisant "La Libre", à laquelle il est abonné depuis des lustres, qu’il se tient au courant de la marche du monde. "En 1986, j’avais envoyé à la Coupe du monde mexicaine Arsène Vaillant, Pierre Deprez, Roger Laboureur et le très brillant mais un peu cabochard Franck Baudoncq. Je leur avais demandé de faire du reportage. Et j’ai voulu exploiter la chose en lançant pour la première fois des émissions continues en studio. La formule a connu un succès inespéré, d’autant plus que l’épopée des Diables les a menés loin."
(...)