Football La BBC , chaîne de radio-télévision britannique, a analysé des statistiques, d'anciens résultats et des tendances pour les 32 équipes en compétition pour la Coupe du monde afin de dégager un vainqueur potentiel.

Par souci de logique, étant donné que les têtes de série ont plus de chance de remporter le Mondial, la BBC a décidé de retirer les 24 équipes non têtes de série pour ne retenir donc que la Russie, le Portugal, la France, l'Argentine, le Brésil, l'Allemagne, la Belgique et la Pologne.

Être hôte ne prouve rien

Etre hôte n'est pas un gage de confiance. C'est l'une des premières constatations faite par le média britannique. Lors des onze premières éditions, entre 1930 et 1978, cinq pays hôtes ont remporté la Coupe du monde. Depuis, les neufs dernières éditions n'ont vu qu'un hôte la remporter: la France. Out la Russie , donc.

Ne pas encaisser

En analysant les sept équipes restantes, la Pologne est celle qui encaisse le plus avec une moyenne d'1,4 but par match. Et historiquement, les cinq champions du monde qui font partie des 32 équipes qualifiées pour cette édition n'ont jamais encaissé plus de quatre buts lors de leurs sept matches joués. Out la Pologne

Être européen

Les seuls continents à pouvoir compter un champion du monde sont l'Europe et l'Amérique du Sud. Les tournois qui se jouent en Europe mènent presque toujours à un champion venant du même continent. Sur les dix éditions européennes, seule une a été remportée par un pays externe. C'était le Brésil, en Suède, en 1958. Out le Brésil et l' Argentine .

Avoir le meilleur gardien

Les champions du monde le deviennent souvent grâce à leur gardien. Parmi les cinq derniers vainqueurs (France, Brésil, Italie, Espagne, Allemagne), seul l'Allemand Oliver Kahn a été élu meilleur gardien de la compétition, remportée par le Brésil, en 2002. La BBC voit mal comment Manuel Neuer (Allemagne), Hugo Lloris (France) ou Thibaut Courtois (Belgique) être hors course pour le titre de meilleur gardien, en comparaison au Portugais Rui Patricio. Out le Portugal .

Avoir de l'expérience

Les équipes qui ont remporté la Coupe du monde sont de plus en plus expérimentées, une tendance qui a été démontrée depuis que les qualifications sont passées à 32 équipes en 1998.

A cette époque, la France avait une équipe qui comptait en moyenne 22.77 sélections par joueur. Il y a quatre ans, l'Allemagne comptait 42,21 sélections par joueur. Entre les deux, il y a eu une augmentation progressive: le Brésil comptait une moyenne de 28.04 sélections en 2002, l'Italie 32.91 en 2006 et l'Espagne 38.30 en 2010.

Lorsque nos trois équipes restantes (France, Allemagne, Belgique) ont nommé leurs sélection finale, la moyenne française a baissé à 24,56 sélections par joueur, alors que l'Allemagne a grimpé à 43,26 et la Belgique en compte 45,13. Out la France.

Ne pas défendre son titre

Depuis que le Brésil a remporté la Coupe du monde deux fois d'affilée en 1958 et en 1962 (l'Italie avait aussi remporté deux éditions de suite, en 1934 et 1938), il est devenu difficile de défendre son titre. Out l' Allemagne .

Il reste donc... la Belgique ! Espérons donc qu' Eden Hazard ait vu juste avec son pronostic .