Football Football Le dernier rempart de Chelsea revient sur les buts qu’il a encaissés… entre ses jambes.

Il aurait pu choisir le silence. Mais Thibaut Courtois n’est pas du genre à se débiner. Plutôt à endosser ses responsabilités. A assumer ses erreurs.

Le gardien, moqué par la presse espagnole pour ce but encaissé après 127 secondes et baptisé "Eurotunnel" par Marca, a confessé ses erreurs.

"J’ai joué contre Lionel Messi de nombreuses fois et j’avais déjà encaissé des buts entre mes jambes. Le premier but, je ne m’attendais pas à ce qu’il tire dans cet angle et j’ai fermé mes jambes en retard, c’est une erreur de ma part. Avec un gardien de 2 mètres comme moi, le point faible est peut-être entre les jambes parce qu’il y a beaucoup d’espace", a reconnu le portier dans un mea culpa qui l’honore.

Mais qui n’efface malheureusement pas cette boulette inhabituelle du Diable qui est passé au travers.

"C’est ennuyeux, mais je ne pense pas avoir besoin de me cacher. Je dois me comporter en homme, assumer mon erreur et avancer. J’ai aussi fait quelques bons arrêts mais voilà, c’est triste, nous avons pris quatre buts sur quatre erreurs individuelles qui nous coûtent la qualification."

Et qui vont obliger les Blues à se concentrer désormais sur la Cup et le match contre Leicester ce dimanche. Parce que, comme l’a rappelé, Courtois : "C’est le seul trophée que nous pouvons encore remporter."

Jo. L.