Football

Le nom du 53 e Ballon d’Or est connu. Il a été révélé sur le coup de trois heures du matin cette nuit sur le site de "France Football" , qui y consacre sa "Une" aujourd’hui.

A l’heure de boucler cette édition, nous n’avions donc pas encore la confirmation qu’il s’agissait de Cristiano Ronaldo, mais tous les indices faisaient du Portugais l’archi-favori.

Pourquoi méritait-il de gagner ce Ballon d’Or ? Les raisons sont nombreuses. A commencer par sa redoutable efficacité. Faut-il encore rappeler que lors de la saison 2007-2008, "CR7" a inscrit pas moins de 42 buts avec Manchester United, toutes compétitions confondues? Cette prouesse lui valut de remporter le Soulier d’Or , trophée qui récompense le meilleur buteur européen. Pas mal, surtout pour un joueur qui évolue sur le flanc!

Ses 42 buts forcent le respect, mais il ne faudrait pas oublier que ce total ne comprend même pas les neuf buts inscrits avec la "Selecção" pendant les qu alifications et la phase f inale de l’ Euro . Le talent de fin isseur de Ronaldo est d’ailleurs la principale caractéristique qui le sépare de Messi, auteur de seulement - si l’on peut dire - 17 buts la saison dernière.

Les observateurs prétendent aussi que pour remporter le Ballon d’Or , il faut avoir inscrit au moins une ligne à son palmarès. Si Messi a remporté le tournoi olympique, le Mancunien peut se targuer d’avoir gagné la Ligue des Champions, en plus du titre de champion d’Angleterre.

La relative arrogance de l’ailier portugais est le seul véritable argument de ses détracteurs, qui sont peu nombreux: les plus grands noms du football mondial, de Pelé à Zidane, ont pronostiqué la victoire de Ronaldo. Même Messi et Torres, prétendants au sacre, se voyaient battus d’avance.

Ces derniers mois, Cristiano Ronaldo n’avait pas caché ses ambitions: ce "Ballon d’Or" , il le voulait. Car il savait qu’il en avait déjà acquis la légitimité, dans la lignée d’Eusebio et de son ami et conseiller, Luis Figo. Pour marquer l’histoire davantage que ses illustres compatriotes, il lui faudra décrocher un autre trophée, nettement plus difficile à atteindre: la Coupe du Monde.

Les 30 nominés: Adebayor (Arsenal), Agüero (Atletico), Arshavin (Zenit), Ballack (Chelsea), Benzema (Lyon), Buffon (Juventus), Casillas (Real Madrid), C.Ronaldo (ManU), Drogba (Chelsea), Eto’o (Barcelone), Fabregas (Arsenal), Torres (Liverpool), Gerrard (Liverpool), Ibrahimovic (Inter), Kaká (Milan AC), Lampard (Chelsea), Messi (Barcelone), Pepe (Real Madrid), Ribéry (Bayern), Rooney (ManU), Senna (Villarreal), Ramos (Real Madrid), Toni (Bayern), van der Sar (ManU), van der Vaart (Hambourg et Real Madrid), van Nistelrooy (Real Madrid), Vidic (ManU), Villa (Valence), Xavi (Barcelone), Zhirkov (CSKA Moscou).