Football

L'attaquant portugais de Manchester United Cristiano Ronaldo a remporté mardi le Ballon d'Or France Football 2008 à l'issue du vote d'un jury international de journalistes réuni par le bi-hebdomadaire.

Ronaldo, qui succède au palmarès au Brésilien Kaka, a obtenu 446 points et a largement devancé l'attaquant argentin du FC Barcelone Lionel Messi (281 points) et l'attaquant espagnol de Liverpool Fernando Torres (179 points).

Il devient le 3e joueur portugais sacré après Eusebio en 1965 et Luis Figo en 2000 et le 4e lauréat portant les couleurs de Manchester United (après l'Ecossais Denis Law en 1964, l'Anglais Bobby Charlton en 1966 et l'Irlandais George Best en 1968).

Le Ballon d'Or récompense ainsi une année 2008 exceptionnelle pour Cristiano Ronaldo. Vainqueur de la Ligue des champions et champion d'Angleterre avec Manchester United, le Portugais de 23 ans a ajouté des qualités de buteur à sa panoplie de dribbles et de crochets, terminant meilleur réalisateur de la Premier League (31 buts) et de la C1 (8 buts).

Ses performances en club ont suffisamment impressionné le jury de France Football pour qu'il ne pâtisse pas d'un Euro-2008 très mitigé avec la sélection portugaise, éliminée en quarts de finale par l'Allemagne (3-2).

En revanche, le but victorieux inscrit par Torres en finale du Championnat d'Europe face aux Allemands (1-0) et ses 24 autres réalisations avec Liverpool en championnat n'ont pas pesé lourd comparé à la razzia effectuée par le Portugais, de même que la médaille d'or olympique ramenée de Pékin par Messi et l'Argentine. Le titre de champion d'Europe de l'Espagne a tout de même permis aux Ibériques de placer également parmi les cinq premiers du classement le gardien du Real Madrid Iker Casillas (4e) et le milieu de terrain du FC Barcelone Xavi (5e).

Formé au Sporting Portugal et arrivé en 2003 à l'âge de 18 ans à Manchester, Ronaldo est lui devenu en cinq saisons la plus grande vedette de la Premier League anglaise et s'inscrit désormais dans la lignée des N.7 légendaires des Red Devils (Best, Cantona, Beckham).

Courtisé par le Real Madrid à l'intersaison, le joueur n'avait pas caché son désir de rejoindre le club espagnol avant de rester finalement à Manchester United avec qui il est sous contrat jusqu'en 2012.