Football Le Clasico, c’est la rivalité mais aussi quelques souvenirs principautaires pour… dix Anderlechtois. Des souvenirs heureux, malheureux ou parfois surprenants.

Pieter Gerkens: Conversion au Standard ratée

Pour apprendre le français quand il était gamin, Pieter Gerkens passait une partie de ses vacances estivales chez sa tante à Méan, une commune namuroise située tout près de la province de Liège. "Et tous ses cousins là-bas étaient de grands supporters du Standard", raconte son papa. "Ils essayaient de me convertir aux Rouches mais je suis toujours resté supporter de Genk dans ma jeunesse", ajoute l’Anderlechtois en rigolant.

(...)