Football

Pour fêter la victoire de la coupe du Monde, des Français se sont baignés dans une fontaine du centre de Rome. Un geste qui a rendu les Italiens furieux.

Ce dimanche soir, après le match, des Français ont plongé dans la fontaine de la Place Campo dei Fiori, dans le centre de Rome.

"Au-delà du nettoyage, aucune réparation n'est nécessaire.", lit-on sur La Repubblica, un quotidien italien. Il s'agit du résultat de l'inspection menée ce lundi matin par les autorités locales après les actes de vandalisme des supporters français.

La nouvelle a été rapportée ce matin par Il Messaggero et a vite fait le tour de tous les médias nationaux, suscitant la colère des Italiens. Les supporters des Bleus ont grimpé sur la fontaine du XIXe siècle, pour ensuite s'y baigner. Selon le Huffpost, ils auraient été incités par d'autres supporters présents. Pour les médias et les citoyens, les Français sont des "barbares". "Après le passage des Français, des traces, des empreintes de chaussures et des verres cassés sont restés visibles", déplore Il Messaggero, condamnant les événements.

Les mauvaises habitudes des supporters

En plus de rendre les Italiens furieux, l'épisode leur a rappelé de mauvais souvenirs. En 2015, des hooligans néerlandais avaient produit des dégâts à la fontaine de la Barcaccia, au centre de la Place d'Espagne. Déjà en cette occasion, on avait parlé de "barbares" dans la capitale italienne et l'histoire avait créé un tollé.

Cette fois, Codacons, une association de défense de l'environnement, a demandé au Parquet de retrouver les responsables et de les punir pour avoir endommagé le patrimoine archéologique, indépendamment de l'importance des dégâts. La même association condamne également les autorités de police pour ne pas avoir pu empêcher les faits.