Football

Simon Mignolet a dû écourter l'entraînement, ce samedi, avec les Diables rouges. On craignait dans un premier temps une petite blessure et plusieurs jours d'arrêt nécessaires mais il s'avère en fait qu'il s'agit d'un nerf coincé dans la cuisse du portier de Liverpool. L'heure est à la prudence dans le staff des Diables mais cela pourrait rentrer dans l'ordre très rapidement. Au vu des nombreux contre-temps connus par les portiers de l'équipe nationale, Marc Wilmots ne prendra toutefois aucun risque lundi face au Luxembourg et alignera probablement Sammy Bossut entre les perches. Thomas Kaminski, de retour en Belgique après quelques jours de vacances, a quant à lui été rappelé pour prendre place sur le banc face au Luxembourg, nous apprennent nos confrères de la DH.

Pour rappel, Thibaut Courtois récupérera de sa finale de Ligue des Champions tandis que Koen Casteels est toujours en rééducation. C'est la raison pour laquelle le sélectionneur devra s'appuyer sur ses... 6e et 7e gardien lors de la joute amicale de ce début de semaine. Pas de quoi s'alarmer puisque les n°1 et n°2 devraient être de nouveau aptes dès le stage en Suède, à partir de mardi.


Lemmens dans les buts !

Lorsque Mignolet a quitté le terrain d'entraînement, c'est Erwin Lemmens, l'entraîneur des gardiens de l'équipe nationale, qui a remplacé Mignolet dans les cages. Pour rappel, Thibaut Courtois dispute, comme Toby Alderweireld, la finale de la Ligue des champions avec l'Atletico Madrid face au Real samedi soir à Lisbonne, et ne rejoindra les Diables que la semaine prochaine.

Steven Defour, touché au mollet, a aussi quitté le terrain en fin d'entraînement et a suivi la fin de la séance depuis le banc de touche, avec un pansement au mollet. Les Diables s'entraîneront une dernière fois à Genk dimanche après-midi. Ils affronteront le Grand Duché de Luxembourg lundi soir à la Cristal Arena, et partiront ensuite en stage en Suède.


Daniel Van Buyten: "Ma dernière grande compétition avec les Diables"

Déjà présent en 2002 en Corée du Sud et au Japon, Daniel Van Buyten sera encore du voyage au Brésil, où il disputera son dernier grand tournoi avec l'équipe nationale, comme il l'a annoncé samedi après l'entraînement des Diables Rouges à Genk. "C'est ma dernière grande compétition avec les Diables", déclare Daniel Van Buyen, qui ne "poussera" donc pas jusqu'à l'Euro 2016 en France. "Dans ma tête, je me dis que je vais avoir 37 ans, et je suis très satisfait de ma carrière. J'ai commencé par une Coupe du monde et je termine avec une Coupe du monde où je donnerai le maximum. Il vaut mieux terminer tout en haut et laisser la place aux jeunes".

Le défenseur du Bayern Munich, dont le contrat en Bavière expire en juin, ne sait pas non plus de quoi sera fait son avenir en club.

"Je verrai comment ça se déroule après le Mondial. On avait convenu avec le Bayern que je me concentre sur la Coupe du monde en cette fin de saison, et puis on verra. Le Bayern a la priorité mais je me rends compte que ma famille a pris encore plus d'importance ces derniers temps. Chaque chose en son temps, mais je sais que l'heure de la retraite approche. Je ne peux pas déjà parler de mon avenir en club, car je n'en ai aucune idée. Je n'ai aucune pression, c'est moi qui décide de ce que j'ai envie de faire".

Seul Diable à avoir déjà connu une Coupe du monde de l'intérieur, "Big Dan" fait profiter des plus jeunes coéquipiers de son expérience. "J'en parle beaucoup avec les autres joueurs. Ils doivent être conscients que cela se joue sur des détails, comme la nourriture, le repos, etc. Les moments de détente sont aussi importants, comme le travail sur le terrain. Je suis heureux d'être parmi ce groupe de jeunes. Je ne me sens pas si âgé que cela dans ma tête. C'est dommage pour Timmy Simons qu'il ne soit pas là, mais il faut respecter le choix de l'entraîneur".