Football

Christian Benteke a idéalement lancé les Diables Rouges lundi soir lors de leur match en déplacement à Faro (Portugal), contre l'équipe de Gibraltar. Dans cette rencontre comptant pour la 3e journée des qualifications européennes pour le Mondial 2018 en Russie, l'attaquant de Crystal Palace a traversé la moitié de terrain adverse et marqué alors qu'une seule touche de balle gibraltarienne avait eu lieu après le coup d'envoi de la partie.

Avec ce but du 0-1 marqué après 7 secondes et quelques dixièmes, le Diable Rouge a été l'auteur du goal le plus rapide de l'histoire des qualifications pour un Mondial de football, selon des statistiques Gracenote. Il s'offre un autre record: celui du but le plus rapide inscrit par les Diables rouges. Et l'UEFA, qui chronomètre par contre le but à 8.1 secondes, précise lundi soir sur son site internet qu'il s'agit du "but le plus rapide jamais marqué dans un international officiel".

Il devance ainsi les 8 secondes de Davide Gualtieri, international de Saint-Marin, un but marqué contre l'Angleterre en novembre 1993. Le joueur avait alors trompé David Seaman, avant que l'Angleterre ne revienne dans la partie et ne s'impose 1-7 dans cette partie disputée à Bologne, en Italie. Gualtieri, à l'inverse de Betenke, disposait du ballon au coup d'envoi.