Dominique D'Onofrio, l'ancien entraîneur du Standard, est décédé

Rédaction en ligne (avec Belga) Publié le - Mis à jour le

Football Dominique D'Onofrio est mort d'une crise cardiaque en Argentine ce vendredi, à l'âge de 62 ans. Il était en mission de scouting

Le club du FC Seraing, où évolue Francesco, le fils de Dominique D'Onofrio, a officialisé la nouvelle.

Nous sommes profondément choqués de vous annoncer une terrible nouvelle... Nous venons en effet d'apprendre le décès de...

Posté par RFC Seraing Officiel sur vendredi 12 février 2016

Son fils a appris la nouvelle après son exclusion

Francesco qui se déplaçait avec ses équipiers chez le leader de D2, l'Antwerp, a appris la nouvelle vendredi soir tout juste après avoir été exclu. Au final, les Sérésiens l'ont emporté 0-1 mais cette victoire n'enlève rien à la tragédie qui frappe la famille D'Onofrio.


Joueur, entraîneur et consultant

Né à Casterlforte, en Italie le 18 avril 1953, Dominique D'Onofrio a intégré le staff du Standard en 1998. D'abord en charge du scouting et de la formation des jeunes, le frère de Lucien D'Onofrio est devenu l'adjoint de Tomislav Ivic en 2000. Il a assuré un premier intérim à la tête de l'équipe A après le départ du Croate en décembre 2000. En janvier 2001, il est redevenu adjoint, Michel Preud'homme étant nommé T1. Dominique D'Onofrio est resté T2 des Rouches, aux côtés de Robert Waseige qui avait quitté son poste de sélectionneur fédéral après le Mondial 2002. Waseige ayant été limogé en septembre 2002, "DD" lui a succédé au poste de T1, qu'il a conservé jusqu'en 2006. Dans la foulée, il a troqué le costume d'entraîneur pour celui de directeur sportif avant de devenir directeur technique en juillet 2006. Il remplace Preud'homme qui, devenu entraîneur, a mené les Rouches au titre de champion en 2008.

Dominique D'Onofrio est revenu s'asseoir sur le banc de Sclessin après le limogeage de Laszlo Bölöni en février 2010. Il est resté en poste jusqu'en juin 2011. Peu avant le rachat du Standard par Roland Duchâtelet, il a annoncé son départ.

Sous la houlette de Dominique D'Onofrio, le Standard a terminé 2e du championnat en 2006 et 2011, année qui l'a vu remporter la Coupe de Belgique face à Westerlo.

Quelques mois après son départ du Standard, en décembre 2011, il devenait directeur sportif du FC Metz. Promu en Ligue 1 en 2014, le club lorrain est retourné en Ligue 2 un an plus tard. Il a aussi été directeur sportif du RFC Seraing, qui a été repris par Metz en 2013.

Dominique D'Onofrio, qui était aussi devenu consultant TV après sa carrière d'entraîneur, était en Argentine pour une mission de scouting lorsqu'il a été victime d'un arrêt cardiaque.