Football Une station de radio espagnole reconnaît avoir porté atteinte à "l'honneur" du Barça, qui la poursuit en justice pour une information relative au dopage, et propose au club une indemnisation de 200.000 euros en dédommagement, a-t-elle annoncé sur son site internet.

La station COPE avait affirmé le 13 mars 2011, dans son émission "Le match de minuit" ("El Partido de las doce") que le Real Madrid s'apprêtait à demander de manière officielle à la Fédération espagnole de football des contrôles antidopages plus sérieux. Elle avait ensuite relayé des déclarations présentées comme émanant du Real Madrid, selon lesquelles des médecins "à la réputation douteuse" séviraient au Barça.

Le Real avait formellement démenti, et le FC Barcelone avait déposé plainte pour "atteinte illégitime à l'honneur du club", en réclamant à la radio 6.190.090 euros de dommages et intérêts.

COPE a reconnu sur son site, lundi soir, que "l'information en question n'était pas exacte et provenait d'une source non recoupée" et qu'elle constituait "une atteinte à l'honneur du club".

"La radio déclare que dans les prochaines 48 heures, elle s'apprête à payer au club catalan le montant de 200.000 euros, hauteur à laquelle elle estime les dommages causés", a ajouté COPE sur son site.

Le FC Barcelone n'a pas encore fait savoir s'il se contentait de cette somme ou s'il maintenait ses poursuites.

La Cour suprême espagnole avait condamné en novembre dernier le quotidien français Le Monde à verser 15.000 euros au Barça pour avoir affirmé en 2006 qu'il existait un lien entre le club et un médecin, le Dr Eufemanio Fuentes, qui doit être jugé dans "l'affaire Puerto".