Football

L’Union belge a décidé de ne pas interjeter appel contre l’ordonnance rendue par la juge Heilporn en référé. Ce jugement permettait à Mogi Bayat de se réaffilier à l’UB (c’est chose faite) sans autre condition que l’introduction de sa demande d’affiliation, ainsi que des concessions antiréglementaires concernant la qualification de certains joueurs carolos (Habibou et Ederson).

Dans un premier temps, le conseil d’administration (Exécutif restreint) de l’UB avait fait ces concessions pour résoudre des problèmes de calendrier.

Le comité exécutif plénier avait annulé les décisions du CA, mais la juge a estimé que celles-ci étaient valables, car le CA avait reçu une délégation de pouvoir pour négocier avec le Sporting. Mais l’histoire n’est peut-être pas terminée pour autant, puisque le GB, qui demandait les mêmes privilèges que Charleroi et rejouer le match à Malines, a été débouté ce mardi par le Comité exécutif. Le club du Kiel pourrait à son tour ester en justice.

Par ailleurs, Peter Franquart, qui a finalement écopé d’une suspension de deux matches pour son exclusion au Jan Breydelstadion, n’ira pas en appel. Les instances de son club n’iront pas plus loin non plus.

Franquart fera l’impasse sur les matches Charleroi - Anderlecht de ce samedi et Charleroi - Lokeren du mercredi 10 mars.