Football

Malgré sa blessure au pied du début de saison, Eden Hazard a déjà joué 46 matchs à Chelsea. Mais pas question pour Eden de snober le match de ce soir. "J’ai envie de m’amuser, même si ce n’est pas une grande affiche et même si le stade ne sera pas plein."

Et même si le terrain n’est pas en bon état.

Honnêtement, on a connu pire que cela dans le passé. La finale de la Coupe de Belgique s’est jouée au Heysel mais bon, on s’y adaptera. Et de toute façon, ça ne peut pas être pire qu’en Bosnie. On a montré qu’on savait forcer un résultat sur un terrain cata.

Bonne nouvelle pour vous : Martinez ne va pas vous utiliser comme numéro 9.

Le 10 en partant du flanc est ma position de prédilection, mais j’aime bien jouer en 9 aussi. Cela me permet de découvrir autre chose. Ce qui m’a énervé avec Chelsea à Manchester City, par exemple, c’est la façon dont nous avons joué. On avait peu le ballon et quand on l’avait, on le perdait. Moi, je veux une chose : jouer. Même à l’arrière gauche. (Rires)

Il y a eu des tensions avec le coach, à Chelsea…

Non, pas du tout. Tout le monde a le même objectif, et c’est de gagner. Cette saison, on a perdu des matchs que nous gagnions la saison passée. Manchester City est plus fort et United s’est renforcé. On espère accrocher la quatrième place et gagner la FA Cup.

Thibaut Courtois a annoncé qu’il reste à Chelsea.

C’est bien, hein ? On aura donc le meilleur gardien au monde dans notre équipe.

Vous allez donc aussi rester ? On parle beaucoup du Real Madrid…

Je me concentre sur une bonne fin de saison à Chelsea, puis sur la Coupe du monde et ensuite sur mes vacances. Je suis très heureux à Chelsea. J’ai encore deux ans de contrat.

Les comparaisons avec Lionel Messi avant les matchs contre Barcelone vous ont dérangé ?

Il est vrai qu’il y a quelques similitudes. On est petits et rapides. Mais il marque dans chaque match, et moi pas. Ne comparons donc pas l’incomparable.

Reparlons des Diables. Les autres pays jouent des gros matchs amicaux, vous un seul, et seulement contre l’Arabie saoudite.

On prend ce qu’on nous donne… J’espère qu’on va marquer beaucoup de buts. Et d’ailleurs, on n’obtient pas toujours des renseignements utiles quand on joue des gros matchs amicaux. Il y a souvent des 0-0 parce que les équipes ont peur de perdre. La fatigue se fait ressentir à cette période de la saison.

Pensez-vous déjà au Mondial ?

On a envie d’y être, mais on se doit de terminer la saison en beauté dans notre club. Et puis, on aura un but : jouer la finale. On a plus d’expérience qu’il y a quatre ans.