Football Le doute persiste sur la présence ou non du Brainois dans le groupe.

D’un côté, les impératifs d’un club, auteur d’un début de saison mitigé. De l’autre, ceux d’une sélection qui va jouer son match le plus important depuis le début de la campagne. Coincé entre le marteau Chelsea et l’enclume des Diables, Eden Hazard apparaît comme l’enjeu central de la première liste de la saison de Roberto Martinez pour le match contre Gibraltar à Liège le jeudi 31 août puis le déplacement en Grèce le dimanche 3 septembre.

Victime d’une fracture de la cheville le 3 juin dernier, le Brainois a recommencé à s’entraîner individuellement le 25 juillet avant de réintégrer le groupe le 15 août et de disputer deux jours plus tard un match d’entraînement contre la réserve des Queens Park Rangers.

À Chelsea , la question de son retour à la compétition est un enjeu majeur. Pour faire dans l’euphémisme, Antonio Conte ne voit pas d’un bon œil une participation de son joueur au prochain rassemblement.

La tendance du moment veut qu’une présence dans le groupe du Diable, pas encore à 100 %, ce dimanche contre Everton, ouvrirait la porte à un rappel. Mais Roberto Martinez continue de s’interroger sur ce sujet hautement sensible.

Les interrogations dans les autres secteurs de jeu sont moindres. Koen Casteels et Matz Sels, tous deux titulaires en club, devraient être rappelés. Derrière, si Thomas Vermaelen revient tout juste de blessure, Dedryck Boyata n’est pas prêt et les côtés pourraient prendre un accent italien avec un éventuel retour de Jordan Lukaku et pourquoi pas une première convocation de Timothy Castagne vu les soucis cardiaques de Thomas Foket. Dans l’entrejeu, Steven Defour peut nourrir quelques espoirs vu son début de saison, au même titre éventuellement que Vadis Odjidja. Réponse à la mi-journée.