Football La première déclaration d'amour de Zinédine Zidane à Eden Hazard date de mai 2009, lorsque le Diable rouge reçoit son premier trophée individuel chez les pros: celui de meilleur espoir de Ligue 1.

Eden n'a alors que 18 ans, mais il a déjà tapé dans l'oeil de beaucoup de monde alors que Rudi Garcia s'évertue à le protéger, quitte à le reléguer sur le banc de nombreuses fois pour lui laisser le temps de grandir. Au fil des mois, le Brainois grandit et reçoit de nouveaux appels du pied de Zizou, à l'une ou l'autre reprise. Lui-même en fait au Real Madrid, déclarant sa flamme à la Liga et à la Casa Blanca quand il en a l'occasion, tout en prenant soin de préciser qu'il est très bien à Lille, puis à Chelsea. Et de toujours rappeler: "A chaque mercato, on parle de moi dans plusieurs clubs. Pourtant, à chaque fois, je reste".

Il est vrai que le seul gros transfert de sa carrière, celui qui l'a mené chez les Blues, avait été annoncé sur Twitter par l'intéressé lui-même, alors que son départ du Losc était acté depuis de nombreuses semaines et que ses adieux au public du Nord de la France avaient été faits en bonne et due forme.

Le capitaine des Diables rouges n'est donc pas du genre à changer de crèmerie sur un coup de tête. Mais il n'est pas non plus du genre à manier la langue de bois et sa sincérité lui vaut de faire partie des feuilletons de l'été chaque année... Et puisque la locution "tel père, tel fils" s'applique aussi chez les Hazard, Thierry, le père d'Eden, Thorgan, Kylian et Ethan, n'a pas pu s'empêcher de relancer les rumeurs au cours d'une interview accordée à nos confrères du Soir, ce vendredi: " Ce que je peux affirmer à propos d’Eden, c’est qu’il a refusé une prolongation de contrat pour pouvoir, le cas échéant, donner suite à l’intérêt du Real, où il se verrait bien. Mais, à l’heure où je vous parle, il n’y a aucun contact. Eden n’est qu’une des parties prenantes au contrat."

La première de ces trois phrases risque d'affoler la planète foot et les médias des trois pays principalement concernés (Belgique, Angleterre, Espagne) au cours des prochaines heures.