Football

Lorsqu’il se présente dans la salle de presse, Edmilson Junior vient tout juste de boucler une séance d’entraînement matinal de deux heures. "On a gelé, il faisait super froid", dit-il.

Cette semaine de vacances a-t-elle été suffisante pour oublier la défaite à Courtrai ?

"Ce revers m’a vraiment touché car tout le monde s’est battu pour, au final, ne rien ramener. Ce sentiment m’a poursuivi pendant tout le trajet du retour jusqu’à Liège et mes deux premiers jours de vacances mais j’ai réussi à me libérer l’esprit avec mes potes. Pendant la saison, nous n’avons pas souvent le temps de nous changer les idées. Je suis parti à Budapest, une magnifique ville, et cela m’a fait le plus grand bien."

Comment analysez-vous vos six premiers mois ?


Durant ce long entretien, aucun sujet s'est éludé par le Belgo-Brésilien. De Ricardo Sa Pinto aux playoffs 1, en passant par un potentiel transfert et la qualité du noyau, l'ailier a abordé chaque thématique de fond en comble.