Football Une humeur signée Miguel Tasso.

Et si le Mondial de Russie se jouait sans Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ? L’idée n’est pas si farfelue. 

L’Argentine et le Portugal sont plutôt mal embarqués et devront obligatoirement battre, ce mardi, l’Équateur et la Suisse pour rester dans la course. Les absences conjuguées de La Pulga et de CR7 seraient un coup de tonnerre. Depuis dix ans, les deux joueurs ont réalisé, en effet, une véritable OPA sur tous les Ballons d’Or et dominent le foot sans partage. 

On sait d’expérience qu’il est rarissime qu’un joueur s’adjuge la récompense suprême sans avoir disputé la phase finale de la Coupe du Monde. Dans le cas hypothétique où les deux rois tomberaient à l’unisson, les jurés du Ballon d’Or seraient donc appelés à faire preuve d’originalité et à couronner un petit nouveau ! Et tous les regards de se tourner, aussitôt, vers Neymar da Silva Junior, appelons-le Neymar. Le Brésil, lui, est déjà qualifié et se positionne comme l’un des grands favoris. Et la perle parisienne rêve dès lors ouvertement d’obtenir enfin le trophée. N

e dit-on pas, dans les milieux bien informés, que c’est précisément pour sortir de l’ombre de Messi et pour voler de ses propres ailes qu’elle a quitté le Barça ! Bon, il reste encore du chemin à faire. Mais le PSG peut d’ores et déjà jeter un œil sur les annexes du contrat de Ney : il doit sûrement y avoir une clause qui stipule un petit bonus en cas de Ballon d’Or !