Football

Trente-deux pays se sont portés candidats pour l'organisation de l'Euro-2020, qui se disputera dans 13 villes européennes de 13 pays différents, a indiqué vendredi le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino, en conclusion d'un comité exécutif à Dubrovnik.

Le 25 avril 2014 sera la date butoir pour la soumission des dossiers formels de candidatures. Le comité exécutif désignera ensuite par vote les pays et villes hôtes en septembre 2014, soit 13 villes, une par pays.

"C'est une bonne nouvelle que 32 pays sur les 54 fédérations européennes se soient montrés intéressés, a déclaré le président de l'UEFA Michel Platini devant la presse. Cela prouve que l'idée est très bonne, 32 pays veulent participer à cette grande fête, c'est formidable. Mais si il y a aujourd'hui 32 dossiers amenés, il y en aura sans doute moins présentés en avril".

Les fédérations européennes avaient jusqu'au 12 septembre pour confirmer leur intérêt, puis il était prévu que le comité exécutif de l'UEFA dévoile ce vendredi la liste des pays candidats.

Une ville accueillera les demi-finales et la finale. Quatre auront un quart de finale et trois matches de groupes. Huit autres auront un huitième de finale et trois matches de groupes. Pour rappel, les huitièmes apparaîtront pour la première fois à l'Euro-2016 en France, le premier à 24 équipes. L'Euro-2012 en Ukraine et Pologne fut le dernier du genre à 16 équipes, qui s'affrontaient en quarts après les groupes.

Le 25 avril 2014, chaque pays pourra soumettre jusqu'à deux villes candidates, une pour un package ordinaire (trois matches de groupes et un huitième ou un quart) et une pour le package demi-finales et finale. Une même ville peut aussi postuler pour les deux packages.

Des candidatures, comme la Hongrie avec Budapest, la Suisse avec Bâle, la Grèce avec Athènes ou l'Allemagne avec Munich, susceptible d'accueillir la finale avec son stade (Allianz Arena) de 71.000 places, ont été récemment rendues publiques par ces pays.

Lyon a aussi été présentée mais a peu de chance sur le papier puisque la France accueille l'Euro-2016.

La liste des candidats

Notons qu'il y aura sans doute moins de candidatures formelles en avril puis au moment du vote en septembre, une fois passées la soumission au cahier des charges et les inspections sur le terrain de l'UEFA.

Allemagne (Munich), Angleterre (Londres), Arménie (Erevan), Azerbaïdjan (Bakou), Belarus (Minsk), Belgique (Bruxelles), Bulgarie (Sofia), Croatie (Zagreb), Danemark (Copenhague), Écosse (Glasgow), Espagne (Madrid, Barcelone, Bilbao et Valence), Finlande (Helsinki), France (Lyon), Grèce (Athènes), Hongrie (Budapest), Israël (Jérusalem), Italie (Rome et Milan), Kazakhstan (Astana), Macédoine (Skopje), Pays-Bas (Amsterdam), Pologne (Varsovie et Chorzów), Portugal (Lisbonne et Porto), République d'Irlande (Dublin), République tchèque (Prague), Roumanie (Bucarest), Russie (Saint-Pétersbourg), Serbie (Belgrade), Suède (Solna), Suisse (Bâle), Turquie (Istanbul), Ukraine (Kiev et Donetsk) et Pays de Galles (Cardiff).