Football

Genk a battu Brondby 5-2 jeudi en barrage aller de l'Europa League. Alors qu'ils menaient 2-0 au repos grâce à Aly Samatta (37e) et Leandro Trossard (pen 45e+1), les Limbourgeois ont été rejoints au score en trois minutes. Samatta (55e, 70e) et Trossard (90e+1) ont finalement annihilé les buts de Hjörtur Hermannsson (47e, 1-2) et de Kamil Wilczek (50e, 2-2).

Le coach de Brondby, Alexander Zorniger, avait annoncé la couleur: le premier objectif de ses joueurs était de rendre les Genkois nerveux. Bien secoué d'entrée de jeu, Dieumerci Ndongala en a eu la preuve(6e). Si les Danois rentraient dedans, ils étaient également les plus dangereux. Ils ont hérité de la première grosse occasion mais le tir de Hany Mukhtar a échoué sur la transversale (11e). Genk avait du mal avec ce début féroce des Scandinaves, qui sont parvenus à tenir Ruslan Malinosvkyi et Alejandro Pozuelo hors de la rencontre pendant une demi-heure. Ensuite, le duo limbourgeois a commencé à prendre le ballon. Sur un coup franc botté par l'Ukrainien, l'Espagnol a servi un long ballon à Samatta (37e, 1-0). Genk avait retrouvé son peps et Trossard a inscrit un deuxième but sur un penalty accordé pour une faute de main de Johan Larsson, le capitaine Danois (45e+1, 2-0).

A la reprise, changement de scénario. Daniel Vukovic a d'abord été alerté par Ante Erceg (46e) avant de s'incliner sur un tir de Hermannsson (47e, 2-1). Ce début de seconde période virait au drame: seul au second poteau, Wilczek égalisait (50e, 2-2). Genk n'a pas totalement perdu le nord puisque Samatta lui a redonné l'avance (55e, 3-2). Le vent de panique était passé. Après avoir marqué deux fois de la tête, Samatta a signé un hat-trick en profitant d'un rebond à la suite d'un tir de Pozuelo (70e, 4-2). Pozuelo et Malinosvkyi ont animé la fin de la rencontre et Genk est passé plusieurs fois près du 5-2 avant que Trossard ne l'affiche au marquoir (90e+1, 5-2).

La Gantoise a malmené Bordeaux mais a loupé le dernier geste (0-0)

La Gantoise n'a pas réussi à faire la différence jeudi contre Bordeaux en match aller des barrages de l'Europa League (0-0). Les Buffalos ont multiplié les actions dangereuses dans la surface girondine sans pour autant tromper le gardien Benoît Cortil. Dans les arrêts de jeu, le Bordelais Jules Koundé a été exclu (90e+2) La Gantoise a pris d'emblée la possession du ballon. Alors que Bordeaux quadrillait bien le terrain, Jean-Luc Dompé et Taiwo Awoniyi ont signé un une-deux, le tir du premier passant au-dessus de la transversale (6e). Les Buffalos s'approchaient assez facilement des 25 mètres des Girondins mais ils payèrent leur approximation technique dans le dernier geste. Ainsi, décalé dans la surface, Nana Asaré a donné le ballon dans les mains de Costil (16e) et Roman Yaremchuk a placé sa tête à côté alors qu'il avait pris le dessus sur Igor Lewczuk (18e).

Gand avait la maîtrise du ballon et empêchait Bordeaux de lancer des contres. Les Girondins ont quand même tenté de prendre des risques mais ils ne se projetaient pas assez en nombre. Ils n'ont d'ailleurs jamais trouvé Jimmy Briand, qui fêtait sa première titularisation.

A la reprise, les situations dangereuses se sont multipliées dans la surface bordelaise. Giorgi Chakvetadze a déchiré le rideau défensif adverse avant de manquer complètement son tir (50e). Sur un corner de Dompé, le Géorgien a remisé le ballon de la tête sur le Bordelais Younousse Sankharé, qui sans un arrêt réflexe de son gardien aurait marqué contre son camp (67e). Ce n'était pas fini puisque Awoniyi a dévissé son tir du droit à bout portant (71e) avant de céder sa place à Jonathan David (75e). Le Canadien a directement lancé Stallone Limbombé, qui a buté sur Costil (83e). Le gardien français s'est ensuite envolé sur un tir de Yaremchuk (85e). Bordeaux était verni: une frappe de Vadis Odjidja s'est encore écrasée sur le poteau (90e+1). Frustré, Koundé a pris une deuxième carte jaune (90e+2) et manquera le match retour.

LA GANTOISE - BORDEAUX: