Football

Tenu en échec au terme de la demi-finale aller disputée à l'Emirates stadium d'Arsenal jeudi dernier (1-1), l'Atlético a réussi à prendre le dessus sur les Gunners en remportant le match retour 1-0 jeudi au stade Metropolitano à Madrid.

L'unique but de la rencontre a été inscrit par Diego Costa juste avant le repos (45+2).

Après un premier coup dur à la suite de la blessure de son capitaine Laurent Koscielny, sorti sur civière dès la 8e minute de jeu après un changement d'appuis mal négocié, Arsenal a eu bien du mal à faire le jeu. Et les choses ne vont pas aller mieux, puisque les Londoniens vont voir les Madrilènes prendre les devants quelques secondes avant la pause sur l'ouverture du score de Diego Costa, qui a pris le dessus sur Bellerin avant de propulser le cuir au fond des filets d'Ospina (45+2, 1-0).

Au retour des vestiaires, Diego Costa, gêné par le retour défensif de Chambers, manque de peu le break (55e), avant de trouver Griezmann dans une position idéale. Le Français ne parvient toutefois pas à faire mouche sur sa frappe du gauche (67e). Pour clôturer une excellente prestation de sa part, Costa, remplacé dans la foulée par Torres, s'est montré une ultime fois dangereux face à Ospina mais n'a pas réussi à porter le score à 2-0 (81e). Solides dans les derniers instants de la rencontre, les Madrilènes valident finalement leur ticket pour la finale de la Ligue Europa grâce à leur court succès 1-0 acquis à domicile.

La finale de la Ligue Europa aura lieu le 16 mai au Groupama Stadium de Lyon.

Salzbourg pousse l'OM aux prolongations mais les Marseillais se qualifient

La finale de l'Europa League opposera l'Atletico Madrid à l'Olympique de Marseille le 16 mai à Lyon. L'OM, vainqueur 2-0 du match aller, s'est qualifié pour la finale malgré sa défaite 2-1 après prolongation sur la pelouse de Salzebourg en demi-finale retour jeudi soir en Autriche.

Grâce à des buts de Haidara (53e) et un but contre son camp de Sarr (65e), Salzbourg avait rétabli l'égalité sur l'ensemble des deux rencontres après le temps réglementaire, et décroché la prolongation.

C'est un but inscrit à la 115e minute par l'ancien défenseur d'Anderlecht Rolando, monté au jeu un quart d'heure plus tôt, qui a propulsé l'OM en finale.

Vainqueur de la Ligue des champions en 1993, Marseille, finaliste malheurex de la C1 en 1991, avait atteint la finale de la Coupe UEFA, l'ancêtre de l'Europa League, en 1999 et 2004.

Dans l'autre demi-finale, l'Atletico Madrid avait battu Arsenal 1-0 (match aller: 1-1) et décroché son billet pour la finale. Les Colchoneros disputeront leur cinquième finale européenne en huit ans. Ils avaient remporté l'Europa League en 2010 et 2012 et avaient atteint la finale de la Ligue des champions en 2014 et 2016.